Eurotunnel : du vert de bout en bout

Concessionnaire du tunnel sous la Manche, Eurotunnel s’est engagé depuis 2006 à réduire ses émissions de CO2 de 3 % par an. Un des leviers actionnés pour atteindre cet objectif : le verdissement de la flotte automobile. Au programme, la maîtrise du volume du parc, une car policy attentive aux grammages de CO2 et l’introduction de modèles électriques.

- Magazine N°203
898
Eurotunnel : du vert de bout en bout

325 millions : c’est le chiffre qu’il faut retenir concernant l’activité d’Eurotunnel. Il s’agit du nombre de voyageurs transportés depuis la mise en service du tunnel en mai 1994. Le succès de ce service ne s’est pas démenti au fil des années : en 2013, ce sont 56 000 voyageurs par jour qui ont traversé la Manche. Et ceci de façon plutôt écologique puisque chaque navette Eurotunnel rejette 175 kg de CO2 en moyenne par traversée.

Des véhicules variés, un grammage contrôlé

Afin d’assurer le bon fonctionnement du service, Eurotunnel dispose d’un parc de 250 véhicules d’opération et d’entretien dont 60 opèrent outre-Manche, auxquels s’ajoutent...