eVMP la future plate-forme électrique compacte du Groupe PSA

Le Groupe PSA présente sa future plate-forme eVMP 100 % électrique, qui pourra recevoir une batterie de 60 à 100 kWh, soit jusqu’à 650 km d’autonomie.

778
eVMP

Peugeot sera la première marque du Groupe PSA à disposer de la plate-forme eVMP (« Electric Vehicle Modular Platform »). Une évolution de la plate-forme EMP2 actuelle qui n’accepte que des motorisations thermiques ou hybrides rechargeables. Avec un empattement augmenté, cette future plate-forme eVMP pourra accueillir une batterie offrant de 60 à 100 kWh. Avec à la clé une autonomie comprise entre 400 km et 650 km en cycle WLTP en fonction des modèles (segments C et D, berlines et SUV), d’après le Groupe PSA.

eVMP, une plate-forme mondiale

Peugeot va lancer la commercialisation de la version restylée de ses 3008 et 5008 dès cet automne. La prochaine génération prévue pour 2023 sera donc basée sur cette nouvelle plate-forme eVMP autorisant une 3008 électrique par exemple. Seront pareillement développés sur cette eVMP les futurs DS 4 et DS 7 et les Citroën C5 Aircross de seconde génération. Mais aussi leurs homologues chez Opel (Grandland X, voir notre essai, Insignia) et, logiquement les futures Fiat et Jeep, tous dans des versions 100 % électriques.

Le Groupe PSA ajoute que « cette plate-forme mondiale permettra de proposer une offre de véhicules parfaitement respectueux de l’environnement, répondant à l’évolution des attentes de nos clients et garantissant plaisir de conduite et sécurité à bord », selon Nicolas Morel, le directeur de la R&D.

PARTAGER SUR