De la facture sous PDF à l’EDI

Selon les textes légaux, trois techniques sont autorisées pour dématérialiser les factures.

- Magazine N°223
1067
De la facture sous PDF à l’EDI

• La première consiste à rapprocher une facture sous PDF d’un bon de commande, d’un bon de livraison ou d’un cahier des charges.

• La deuxième permet de se passer des documents annexes mais oblige à faire appel à un tiers de confiance qui contrôle et valide la facture en y apposant sa signature.

• Dernière solution autorisée, l’échange de données informatisées (EDI) est aujourd’hui éprouvé et encadré par des normes. Mais ces EDI existent sous une multitude de formats et obligent les fournisseurs à faire appel à des plates-formes de dématérialisation des factures comme Cegedim pour harmoniser les formats des données.

PARTAGER SUR