FIA 2017 : la Giulia, « Plus belle voiture de l’année 2016 »

Dans le cadre du Festival Automobile International, l’italienne devance largement la 3008, la CLA Coupé et la Scénic. Un coup de pouce pour sa notoriété et ses ventes.

3196
Alfa Romeo Giulia

Le Festival Automobile International décerne depuis 1988 des grands prix récompensant le design et la créativité automobiles. Pour cette 32édition et sa récompense de « Plus belle voiture de l’année », les finalistes ont été départagés par les votes des 148 000 internautes (seul prix décerné par le public) et l’Alfa Romeo a donc remporté les suffrages avec 42,8 % des votants, face à la lionne (30 %), le coupé à l’étoile (17 %) et la dernière-née du losange (10 %).

Renault est malgré tout récompensé par le jury de professionnels du design à travers son designer fétiche Laurens van den Acker dont le concept car Trezor, dévoilé Mondial de Paris, se voit couronné du titre de « Plus beau concept car 2016 ».

Peugeot fait l’intérieur…

Si Peugeot rate le prix le plus prestigieux, il est très justement récompensé par celui du « Plus bel intérieur de l’année » pour sa 3008 dont nous avons toujours souligné la qualité de conception et de fabrication, ainsi que l’originalité toute en finesse et discrétion de la planche de bord. Pour Gilles Vidal, le directeur du style Peugeot, « Le design intérieur du 3008 est un équilibre entre la technologie des écrans digitaux et le bois de chêne naturel ou le tissu. »

Rémy Depoix, l’homme d’affaires organisateur de ce festival présidé par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, ne voulant se fâcher avec personne, décerne au total une quinzaine de grands prix tournant tous autour du thème du design. Ce qui a permis de récompenser Alexandre Malval, le patron du style de Citroën et « Grand prix du design », mais aussi des marques comme Toyota pour la créativité de son Setsuna Concept ou encore Mercedes pour son Vision Tokyo, grand prix du « Futuristic Cars », ainsi que BMW pour son Vision Next 100, « Grand prix du festival », et Ferrari pour la « Plus belle supercar de l’année » avec sa GTC 4 Lusso.

Une exposition séduisante

Plus éloigné du design, Carlos Tavares, président de PSA, se voit décerné la « Palme d’or » pour « le spectaculaire redressement du groupe PSA ». La liste des prix décernés par le jury est trop longue mais le prétexte est excellent pour exposer jusqu’au 5 février tous ces concepts cars ou voitures de série à l’Hôtel national des Invalides à Paris.

PARTAGER SUR