Le conducteur veut une meilleure protection des données

La Fédération internationale de l’automobile (FIA) a mené une enquête sur les attentes des automobilistes en matière de voiture communicante. Au total, 12 000 personnes ont été interrogées dans différents pays dont la France.

- Magazine N°259
799
Protection des données
© Chonbo

Premier enseignement, 76 % des automobilistes apprécient la connectivité et reconnaissent son utilité pour renforcer la sécurité, améliorer le rendement énergétique et réguler le trafic. 90 % considèrent que les données appartiennent au propriétaire ou au conducteur du véhicule et 91 % veulent pouvoir déconnecter le système.

L’étude s’intéresse aussi au consentement pour l’accès aux données. 76 % des sondés souhaitent décider quand et pendant combien de temps le système est opérationnel. En cas de panne, 78 % (94 % en France) veulent pouvoir choisir librement leur réparateur. Avant tout autre acteur, les automobilistes européens partageraient...

PARTAGER SUR