Fiat Ducato Euro 6 : une solution originale

Si les autres constructeurs recourent à l’additif pour répondre à la norme Euro 6, Fiat a choisi une solution sans Adblue pour le Ducato.

4690
Fiat Ducato Euro 6 : une solution originale

Le Ducato Euro 6 ne diffère des précédentes versions que par des motorisations plus propres. Les ingénieurs de Fiat (et Iveco) ont ainsi exploré la piste du piège à NOx, avec un double système de vanne EGR (vanne de réinjection d’une partie des gaz d’échappement). Avec comme principal avantage de ne pas nécessiter l’injection d’additif. Ce qui évite le risque de panne sèche d’additif et préserve la charge utile. Les ingénieurs en ont aussi profité pour améliorer le rendement moteur et assurer une consommation optimale.

Dans la gamme, la principale évolution concerne la disparition du 3.0 l Multijet de 180 ch, avec désormais deux blocs moteurs : le 2.0 l et le 2.3 l. Le premier développe 115 ch à 4 000 tours/min avec un couple maxi de 290 Nm à 1 750 tours/min. Ce moteur est l’allié idéal et économique des « petits » Ducato fourgons.

Viennent ensuite les déclinaisons du 2.3 l. La première développe 130 ch à 3 600 tours/min avec un couple maxi de 320 Nm à 1 800 tours/min – des performances stables. La seconde aligne 150 ch à 3 600 tours min et un couple maxi de 380 Nm à 1 500 tours/min, soit un gain de 30 Nm au profit de l’agrément de conduite. Enfin, la dernière version du 2.3 l affiche 177 ch à 3 500 tours/min avec un couple maxi de 400 Nm à 1 500 tours/min. Soit les niveaux de puissance de l’ancienne version 3.0 l avec un gain de poids d’une quarantaine de kilos grâce à la réduction de cylindrée.

Les versions 130 et 150 ch du 2.3 l montrent une belle polyvalence avec des consommations normalisées en léger recul d’environ 3 % en cycle mixte et même de 19 % pour le 2.3 l de 180 ch. Les performances sont au rendez-vous et le couple important aide à l’arrachage du véhicule. Mais il se fait un peu plus bruyant que l’ancien 3.0 l : il faut « tirer » un peu plus sur le moteur et monter un peu plus haut dans les tours pour disposer de la puissance. Avec un moindre frein moteur, ce qui oblige à jouer un peu plus de la boîte. Comptez à partir de 26 075 euros HT.

PLUS

Pas d’additif • Très large gamme

 MOINS

Finitions intérieures • Lignes commençant à vieillir