Fiat Ducato MH2 Multijet II 150 Pack Techno : Fiat joue la carte de l’évolution

Pour permettre à son Ducato de lutter contre des concurrents plus récents, Fiat a largement modifié son plus gros modèle. Une cure de jouvence réussie.

- Magazine N°204
1971
Fiat Ducato MH2 Multijet II 150 Pack Techno : Fiat joue la carte de l’évolution

Maître d’œuvre au sein du trio qui le lie à PSA Peugeot Citroën, Fiat est à l’origine des nombreuses modifications techniques et esthétiques apportées au plus gros des utilitaires de ces marques. Cela explique aussi que, par rapport à ses cousins Jumper et Boxer, le Ducato possède ses propres motorisations issues du groupe Fiat. De quoi se distinguer davantage qu’il n’y paraît de prime abord avec eux.

Tout comme ses deux cousins, le Jumper de Citroën et le Boxer de Peugeot, le dernier Ducato joue la carte de l’évolution. Il se reconnaît aisément à sa face avant qui fait appel à des blocs de phares plus horizontaux et repositionnés plus haut. Le capot moteur a été redessiné, tout comme le bouclier avant (en trois parties) et l’énorme calandre au centre de laquelle trône le non moins imposant logo Fiat. Du neuf également avec les feux arrière et la console centrale qui intègre de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux espaces de rangement. À l’intérieur, les habitués ne seront pas dépaysés et retrouveront avec joie les sièges très confortables (le siège conducteur peut être suspendu en option), les larges portières avec les immenses espaces de rangement ou le vaste pare-brise pour profiter d’une très belle vision. Ils remarqueront aussi l’écran tactile implanté sur la console centrale avec son système de navigation TomTom. En option, cet écran retransmet aussi les images de la caméra de recul.

Un agrément de conduite élevé

Les plus fins observateurs noteront aussi, selon le niveau de finition, le report de la signalisation routière au centre du bloc compteurs. Car le Ducato peut recevoir de très nombreux systèmes d’aide à la conduite et de confort, de l’alerte de franchissement involontaire de ligne au contrôle de la vitesse automatique en descente. Sont présents de série l’ESP avec aide au démarrage en côte ou le régulateur-limiteur de vitesse.

Sans oublier, en série ou en option selon les modèles, une prise USB en façade, des systèmes audio BlueTooth ou un système de motricité renforcée pour s’aventurer hors des sentiers balisés.

Enfin, précisons que Fiat a développé et s’est gardé pour lui, pour le moment, une option pour le moins intrigante : celle des suspensions arrière avec lames en composite. Ces lames améliorent la charge utile du véhicule de 15 kg, moyennant une option à 150 euros HT, ce qui fait cher le kilo transporté.

Le moteur 2.3 Multijet de 150 ch, spécifique au Ducato, est une réussite. Il s’ébroue instantanément et sait se faire discret, mais suffisamment puissant et efficace pour affronter toutes les situations. De nombreuses modifications techniques ont été apportées à la caisse (renforts de structure, meilleure étanchéité à l’eau, meilleure insonorisation), ce qui joue en faveur du véhicule.

La version MH2 équipée de ce moteur propose une excellente polyvalence. Les accélérations et les relances sont efficaces même si, à vitesse soutenue, les bruits d’air augmentent rapidement, rançon de la meilleure insonorisation des bruits mécaniques. Le Ducato a toujours disposé de suspensions alliant efficacité et confort ; cette version y ajoute un peu plus de maîtrise du roulis sans rien dénaturer du confort des occupants.

Comptez à partir de 34 825 euros HT pour le modèle essayé, soit le MH2 2.3 Multijet 150 ch avec Pack Techno, et à partir 24 575 euros pour le CH1 2.0 Multijet 115 ch.

Équipements de série
Pack : ABS avec aide au freinage d’urgence, ESP, aide au démarrage en côte, airbag conducteur, volant réglable en hauteur et en profondeur, siège conducteur réglable en hauteur, direction assistée, porte coulissante droite, vitres électriques, prise 12 V dans le compartiment de chargement, vitres électriques, etc.
Pack Professional : Pack + autoradio CD Bluetooth avec commandes au volant, rétroviseurs électriques dégivrants, régulateur limiteur de vitesse, climatisation manuelle, feux avant à LED, radar de recul (sur fourgons)
Pack Tecno : Pack Professional + antibrouillards, système navigation avec écran tactile, alerte de franchissement de ligne, allumage automatique des phares et essuie-glaces, clim automatique, système de reconnaissance des panneaux de signalisation, rétroviseurs rabattables électriquement.

Notre avis

Bien

• Agrément de conduite
• Motorisations

À revoir

• Trop nombreuses commandes au tableau de bord
• Prix de la suspension composite

PARTAGER SUR