Fiat Fiorino : de légères retouches

Petite fourgonnette urbaine, le Fiorino poursuit une carrière désormais assez discrète. Ce qui n’empêche pas Fiat de continuer à faire vivre son produit.

2321
Fiat Fiorino : de légères retouches

Cela va bientôt faire dix ans que le Fiorino a été développé par Fiat en partenariat avec PSA. La vocation de cette petite fourgonnette est la ville grâce à ses dimensions compactes (moins de 4 m de long, 1,71 m de largeur). Un petit gabarit qui, associé à un dessin original et réussi, confère au Fiorino une bouille très sympathique. Ces lignes n’ont quasiment pas évolué depuis son lancement en 2007.

Cette année, le Fiorino s’est offert une toilette discrète, avec un nouveau bouclier et des jantes en alliage léger. Il évolue davantage à l’intérieur malgré un air de déjà-vu. La planche de bord a été redessinée pour intégrer un système multimédia avec écran tactile 5 pouces. Si l’écran reste de taille limitée, ce système offre la navigation intégrée avec le Bluetooth, des ports USB, AUX et un lecteur MP3.

Cette entrée dans la connectivité s’accompagne de détails de confort comme un volant redessiné multifonctions. Les instruments bénéficient d’un nouveau graphisme avec rétroéclairage permanent pour une meilleure visibilité. Les espaces de rangement ont été revus pour rendre la vie à bord plus agréable. Si l’espace n’évolue pas – la largeur aux coudes demeure limitée pour les plus grands gabarits –, l’ensemble se veut plaisant et facile à appréhender. Prendre le volant reste toujours aussi amusant et agréable.

La gamme se compose de deux versions : Cargo pour le transport de marchandises, Combi pour le transport de personnes. Malgré des dimensions limitées, la version Cargo se veut un vrai utilitaire avec sa porte latérale coulissante en série, ses portes battantes arrière s’ouvrant à 180 °, sa charge utile de maxi de 660 kg et ses 2,8 m3 de volume utile. La version Combi accueille trois passagers tout en offrant un volume de coffre encore conséquent grâce à ses formes cubiques.

Le Fiorino aligne sa palette de motorisations avec un moteur essence 1.4 l Fire de 77 ch, deux versions du 1.3 l Multijet 2 de 80 et 95 ch, et une version 1.4 l Natural Power bi-carburation essence-GNV de 70 ch. Cette solution au gaz naturel et le 1.3 l Multijet 95 ch ne sont pas proposées par les deux autres clones, les Némo et Bipper.

Un Multijet pétillant

Ce 1.3 l diesel emmène très facilement la petite fourgonnette qui se faufile n’importe où en ville sur un simple coup de gaz. Très plaisant, il affronte la route et l’autoroute sans souci majeur. Attention quand même, les coups de vents latéraux et les suspensions arrière très fermes calmeront parfois les ardeurs à vitesse rapide. En ville aussi, le Fiorino reste très sautillant sur les irrégularités de chaussée.

Ces 1.3 Multijet 2 existent en versions économes EcoJet qui disposent du Start & Stop, d’un alternateur intelligent et d’une pompe à huile de cylindrée variable. Ces modifications techniques, associées à la boîte robotisée Comfort-Matic, permettent une consommation normalisée de 3,8 l/100 km en cycle mixte, avec 100 g/km de CO2, soit une économie de carburant jusqu’à 14 % par rapport à la version manuelle.

Le Fiorino possède les mêmes systèmes de sécurité que ses prédécesseurs : ABS avec répartition électronique du freinage, ESP avec aide au démarrage en côte, radars de stationnement et airbags frontaux et latéraux, etc.

À côté des niveaux Base et SX, la nouvelle finition Adventure s’adresse aux professionnels qui fréquentent des routes accidentées, enneigées ou de grands chantiers. Le Fiorino peut aussi se doter du système Traction +, de roues de 15 pouces montées en pneus M + S, d’une suspension relevée, de protections latérales surdimensionnées et d’un pare-chocs frontal avec plaque de protection du moteur pour éviter les mauvaises surprises. Le Fiorino Adventure s’équipe enfin d’un système d’assistance à la conduite par verrouillage électronique du différentiel Traction + utilisable en conditions de faible adhérence pour se sortir de mauvais pas.

Comptez à partir de 12 195 euros HT pour le 1.3 Multijet 2 de 95 ch.

PLUS

Capacités utiles • Compacité

MOINS

Confort sautillant • Largeur aux coudes

Fiat Fiorino 1.3 Multijet 2 de 95 ch

Cylindrée (cm3)

1 248

Puissance (ch à tours/min)

95 à 4 000

Couple (Nm à tours/min)

200 à 1 500

Conso. mixte (/100 km)

4,4

Émissions de CO2 (g/km)

115

Vitesse maxi (km/h)

167

L x l x h (mm)

3 957 x 1 716 x 1 721

Longueur de chargement (mm)

1 523

Hauteur intérieure (mm)

1 205

Largeur intérieure (mm)

1 473

Volume utile (m3)

2,5

Charge utile (kg)

660

Poids à vide (kg)

1 090

PTAC (kg)

1 680

À partir de (€ HT)

12 195 (version essayée : 16 385)

Valeurs futures

Fiat Fiorino tôlé 1.3 16V Multijet 95 Pack

Énergie

Diesel

Boîte de vitesses

Manuelle

Carrosserie

Fourgonnette

Cylindrée (cm3)

1 248

CO2 (g/km)

113

Ch din

95

Prix neuf TTC (€)

17 862

Mois

42

Km total

100 000

Valeur reprise TTC (€)

5 942

Valeur reprise

33,3 %

Valeur vente TTC (€)

7 245

Valeur vente

40,6 %

Source : Forecast Autovista, novembre 2016.