Fiat Panda 2021 : généralisation de l’hybridation légère

Fiat propose sur toute la gamme de sa Panda le 1.0 essence de 70 ch à hybridation légère, sauf pour la version 4x4 fidèle au bicylindre Twinair de 85 ch.

581
Fiat Panda

Pour ses quarante ans, la Fiat Panda adopte de façon plus large le 3-cylindres 1.0 essence à hybridation légère de 70 ch FireFly (voir notre essai). Une motorisation qui a toutes les qualités requises pour animer cette petite citadine du segment A. De fait, son alterno-démarreur de 3,6 kW, alimenté par une petite batterie de 11 Ah, favorise la nervosité au démarrage et une relative sobriété. Autre qualité : la conformité à la norme Euro 6d Full exigible en 2021. Norme que l’antique 4-cylindres Fire 1.2 de 69 ch ne pouvait respecter. Malheureusement, ce 1.0 à hybridation légère affiche un CO2 à 122-124 g, ce qui ne lui permet pas de bénéficier de l’exonération partielle de TVS.

La Fiat Panda toujours très accessible

La Fiat Panda 2021 compense cela par un prix d’accès à 11 990 euros TTC en finition City. La version City Life avec sa face avant restylée pointe à 13 490 euros. Notez par ailleurs que les versions 4×4 demeurent fidèles à l’original bicylindre 0.9 de 85 ch. Le CO2 s’envole alors à 163 g et le prix à 17 690 euros. Enfin, la carrosserie « Cross », légèrement surélevée et au style baroudeur, nécessite 1 000 euros supplémentaires pour un CO2 qui grimpe à 125-128 g.