• Mots clés connexes
  • 4x4

Fiat Panda 4×4 Cross

Agrémentée de son armure intégrale et d’une transmission du même nom couplée à un blocage électronique de différentiel, la Panda 4X4 ne craint plus ni les coups de caddies de supermarchés, ni les terrains de chasse les plus accidentés.

- Magazine N°117
713

La Panda version 4X4 n’avait jusqu’ici qu’une zone tampon avant/arrière et des baguettes latérales un peu plus épaisses pour protéger sa carrosserie. Suffisant pour le gros des ventes s’effectuant principalement à la montagne et à la campagne. Aujourd’hui, Fiat propose la même voiture dotée de compléments esthétiques, destinée à affronter la jungle des villes sans craindre de s’aventurer parmi les ronces dans les sous-bois. Indéniablement, la 4×4 Cross rompt avec les lignes relativement classiques de la Panda 4×4. Barres de toit, renforts latéraux de grandes dimensions, projecteurs surdimensionnés, pare-chocs généreux et larges protections plastiques sur l’ensemble de la carrosserie pour être parée au franchissement, voici les principales spécificités de la 4×4 Cross.

Elle voit aussi ses mensurations très peu évoluer : + 4 cm en longueur (3,58 m), + 3 cm en largeur (1,61 m) et 1 cm en hauteur (1,64 m). Le volume de chargement reste identique à la Panda classique. Avec la banquette arrière entière ou séparée, la capacité est comprise entre 200 et 855 dm3 (au ras du toit). Avec la banquette arrière séparée et coulissante, ces valeurs sont respectivement de 230 dm3 (le siège tout à l’avant) et 780 dm3. Quatre teintes exclusives de carrosserie accompagnent le lancement de la Cross : Orange, Beige, Vert et Noir. Elles s’harmonisent avec les habillages intérieurs en tissu proposés en trois harmonies bicolores : sable/noir, sable/vert et orange/noir. Fiat profite de ce nouveau modèle pour enrichir la dotation de la Panda 4×4. La 4×4 Cross offre de série la centralisation, la direction assistée, les rétroviseurs et les vitres électriques, le volant gainé cuir, la poche portedocuments à l’arrière du dossier du siège passager, le rangement sous le siège ainsi que le siège conducteur réglable en hauteur tout comme le volant.

Dans le domaine de la sécurité passive, la nouvelle version est pourvue d’airbags avant côtés conducteur et passager ainsi que d’appuistête arrière. Elle dispose encore de série de l’ABS avec EBD et fonction anti-patinage en décélération (MSR), de phares antibrouillard et d’un système lave-phares.

Elle grimpe aux arbres

Hormis ces retouches essentiellement esthétiques, la 4×4 Cross se distingue par de réelles capacités de franchissement. Dans ses entrailles : un système de traction intégrale permanente avec viscocoupleur et 2 différentiels qui s’enclenchent automatiquement en cas de besoin. A noter que le blocage de différentiel est de série. Sous 30 km/h, il freine les roues qui patinent et envoie leur couple aux autres roues, comme par exemple en cas de démarrage sur neige ou verglas et chaque fois que les roues n’assurent pas le même degré d’adhérence. Ses dispositions sont intéressantes. La garde au sol est légèrement surélevée avec un angle d’attaque de 24°, un angle de sortie exceptionnel de 42° (supérieur à un Hummer H2 ou à un Land Rover Defender) et un angle de franchissement de 24°. La 4×4 Cross peut donc s’attaquer à des pentes dont l’inclinaison est supérieure à 50 % . C’est le 1. 3 Multijet 16V de 70 ch (5 chevaux fiscaux) et 145 Nm de couple à 1 500 tr/min qui se charge de mouvoir la Cross, en ne consommant que 5,3 l/100 km mais au prix de prestations de pachyderme : 0 à 100 km/h en 18 secondes et 150 km/h maxi. Pas de quoi soulever les foules mais suffisant pour une utilisation principalement urbaine.Ici, la cosmétique n’engendre qu’un surpoids de 15 kg, ce qui n’entame en rien son agilité naturelle.

Destinée à une clientèle jeune et dynamique, la Panda Cross est caractérisée par un style qui évoque les véhicules tout-terrain de grandes dimensions, tout en étant très compacte et sans provoquer l’agressivité. La Cross allie donc des détails et des traits sportifs à un look festif et à des couleurs criardes ce qui suscite la sympathie de l’homme de la rue. Pas arrogante pour un sou, cette Panda 4X4 Cross a tout de même un coût : 17 250 €. Si la facture est difficile à digérer, la même motorisation diesel de la Panda 4X4, sans la déco, vous fera économiser 3 375 €. Sans clim, sans différentiel autobloquant, sans jantes alu, sans radio CD ni toit ouvrant, c’est, il est vrai, nettement moins rigolo !

PARTAGER SUR