Fiat Panda Hybrid : un coup de peps !

Le nouveau 1.0 l de 70 ch à hybridation légère redonne un coup de fouet salutaire à la Fiat Panda qui s’exonère ainsi de la TVS.

1269
Fiat Panda Hybrid

Fiat équipe sa Panda (3,68 m de longueur) d’un moteur à la hauteur de ses ambitions : rester le n° 1 du segment en Europe, tout en échappant aux taxes. Pour y parvenir, il fallait en passer par l’hybridation légère sur le récent 3-cylindres de 999 cm3 de la dernière génération FireFly. Bien entendu, pas question d’une hybridation de 24 V, a fortiori 48 V, lourde et coûteuse. C’est donc une hybridation en 12 V qui est à l’ouvrage, aidée par une petite batterie lithium-ion de 11 Ah qui alimente un alterno-démarreur de 3,6 kW/4,83 ch et 20 Nm entre 1 000 et 3 500 tr/min. Une solution retenue depuis plusieurs années et avec succès par Suzuki sur sa gamme de citadines.

Le principal objectif de cette motorisation hybride est d’abaisser la consommation en ville et en usage péri-urbain, domaines d’évolution naturelle de cette citadine 4 portes, où la souplesse et l’allonge moteur de ce FireFly lui va à merveille. Un agrément de conduite appréciable au quotidien.

Nous avons relevé une moyenne de 6,2 l/100 km sur un parcours urbain avec un départ à froid qui inhibe le Stop&Start tant que le moteur n’est pas à température. Une obligation stricte de dépollution liée à l’Euro 6d mais qui pénalise donc la consommation… Tout en favorisant des émissions de CO2 à 119 g en WLTP contre 145 g pour l’ancien 1.2 de 69 ch, toujours au catalogue jusqu’à épuisement des stocks (à partir de 12 990 euros TTC). L’homologation WLTP en consommation mixte à 5,9 l n’est pas très éloignée de notre propre mesure et l’exonération de TVS est acquise pour 36 mois.

Cette motorisation n’est proposée pour l’heure que sur les finitions Elysia (13 990 euros), City Cross (14 490 euros) et City Cross Plus (14 990 euros), à la garde au sol surélevée et bien équipée. Ce qui entraîne une surconsommation par rapport à la Panda « de base » disponible au dernier trimestre 2020 en finition Business.

 

Notre avis

PLUS
Hybridation légère souple et agréable ● Sobriété conforme au WLTP ● Exonération de TVS


MOINS
Finition vieillissante ● Disponibilité en Business fin 2020 ● Une seule puissance

PARTAGER SUR