Fiat Scudo : retour vers le futur

Fiat revient au Scudo qui succède au Talento, suite à la fusion au sein de Stellantis et au partage de fabrication des utilitaires PSA chez Sevel Nord.
9387
Fiat Scudo

Dernier rebondissement dans la longue histoire industrielle et commerciale de Fiat, le Scudo fait son retour. L’usine de Sevel Nord à Hordain (59) va donc simplement rebadger cet utilitaire moyen (« mid-van » selon la nouvelle appellation Stellantis) pour le rebaptiser d’un patronyme réputé, le Scudo. Qui remplace ainsi le Talento fabriqué depuis 2016 par… Renault sur la base du Trafic. L’usine de Sevel Nord assemble les Peugeot Expert-Traveller, Citroën Jumpy-Space Tourer, Opel Vivaro-Zafira Life et Toyota ProAce-Verso.

Fiat Scudo : 4 diesel et 1 électrique

Pour ce Fiat Scudo, on retrouve donc la gamme copié-collé du Peugeot Expert par exemple. Avec trois longueurs (4,61, 4,96 et 5,31 m) pour des volumes de chargement de 4,6, 5,3 et 6,1 m3 et des charges utiles jusqu’à 1,4 tonne. Trois carrosseries sont également au programme : fourgon, cabine approfondie et plancher cabine.

La palette de motorisations comprend le 1.5 turbo-diesel de 100 ou 120 ch, et le 2.0 turbo-diesel de 145 ou 180 ch. Avec, bien entendu, la chaîne de traction électrique bien connue de 100 kW/136 ch (en crête, 100 ch en continu et 85 ch en mode Eco), alimentée par une batterie de 50 kWh (230 km d’autonomie) ou de 75 kWh (330 km d’autonomie).

À terme, le Fiat Scudo devrait aussi reprendre la version pile à combustible à hydrogène dévoilée récemment par Peugeot et Citroën. Les tarifs et la date de commercialisation ne sont pas communiqués à ce jour.