Les navettes autonomes quittent La Défense

904
Navya Arma La Défense

L’établissement public Paris-La Défense a annoncé le 12 juillet qu’il mettait fin à l’expérimentation des navettes autonomes Navya sur le parvis de La Défense, jugeant le bilan global insatisfaisant. La navette avait pourtant rencontré un certain succès auprès des utilisateurs pendant les six premiers mois de l’expérimentation, avec « plus de 30 000 voyageurs, dont 97 % de satisfaits et 88 % ayant l’intention de réutiliser la navette », indique Paris-La Défense. Cependant, « la technologie n’a pas su s’adapter aux mutations de l’environnement urbain », estime l’établissement, avec notamment des événements comme le marché de Noël ou des travaux, et surtout une grande variété de flux, des piétons aux véhicules d’entretien. Paris-La Défense pointe également des difficultés de connexion du fait de la hauteur des tours. Résultat : « La vitesse de circulation de la navette n’a pas réussi à progresser et donc à rendre le service attractif. » Après une période d’interruption en décembre 2017 et juin 2018, le service n’a ainsi transporté que 11 865 voyageurs jusqu’en mai 2019. Enfin, « l’objectif de passage en “full autonome” n’a pas abouti », regrette l’établissement.