Cargonexx, Cocolis, Klaxit et MaaS Global vainqueurs de l’European Startup Prize for Mobility

Ces quatre start-ups ont remporté la finale jeudi 2 février à Bruxelles, en pitchant devant un jury de 10 experts. Elles bénéficieront d’un accompagnement conçu par The Boston Consulting Group, Via ID, Parallel Avocats et Grimaldi Studio pour se développer en Europe.
2324
European Startup Prize for Mobility

Le jury a récompensé des solutions visant des secteurs très divers, du transport routier de marchandises au covoiturage, mais qui toutes se basent sur des technologies numériques facilitant la mise en relation de différents acteurs.

Ainsi, la start-up allemande Cargonexx utilise l’intelligence artificielle pour gérer les commandes entre chargeurs et transporteurs, et ainsi réduire le nombre de trajets effectués en camion en Europe. Elle analyse des données sur le fret, le trafic ou encore la météo pour évaluer le prix du marché ou encore pour prédire les pics de charge et envoyer des camions en amont. Âgée d’un an, elle gère déjà une flotte de plus de 60 000 camions.

De même, les français de chez Cocolis mettent en lien des personnes souhaitant envoyer un colis avec des conducteurs particuliers en France et en Europe, assurance incluse. L’objectif : réduire les coûts d’envoi tout en rentabilisant les trajets et en réduisant les émissions polluantes.

Le troisième lauréat, Klaxit (anciennement Wayzup), facilite le covoiturage domicile-travail grâce à une application mobile. La start-up française compte aujourd’hui 100 000 voyageurs quotidiens et 700 sites clients dans l’Hexagone.

Enfin, la start-up finlandaise MaaS Global Ltd a mis au point une application mobile basée sur le concept de Mobility-as-a-service (MaaS). Baptisée Whim, cette plateforme réunit tous les moyens de transport disponibles et permet de payer ses déplacements au forfait ou à l’usage.

« L’European Startup Prize for Mobility va maintenant apporter à ces quatre start-ups le coup de pouce dont elles ont besoin pour prendre une nouvelle dimension, en leur offrant une visibilité internationale et en les accompagnant dans leur développement », s’est félicitée la députée européenne et présidente de la commission des transports Karima Delli, à l’origine du prix.