Financement : choix multiples pour flottes uniques

Acquisition, indemnités kilométriques, LOA ou LLD ? Ce choix financier s’impose aux entreprises en fonction de la nature des flottes, des utilisations des véhicules, ou repose tout simplement sur le pragmatisme des gestionnaires. Mais dans tous les cas de figure, la solution la plus adaptée n’exclut pas la vigilance sur les dérives possibles des coûts.

- Magazine N°228
1243
©ginasanders -123RTF
©ginasanders -123RTF

C’est désormais acquis, chaque année la LLD progresse dans le financement des flottes : en 2016, elle représentait 11 % de mises à la route supplémentaires par rapport à 2015, selon le Syndicat des loueurs longue durée (SNLVLD). Et elle pèse aujourd’hui pour 62,5 % des immatriculations de VP et VU des entreprises, selon le SNLVLD, alors que la croissance de ses parts de marché pourrait bien se poursuivre en 2017.

Sur le terrain, on ne peut que confirmer la prédominance de ce mode de financement : « De 2007 à 2017, le pourcentage de nos VP financés en LLD est passé de 99,36 % à 99,94 %. Une part stable depuis trois ans », pointe Patrice Nahmias,...

PARTAGER SUR