Accueil Financement / LLD

Financement / LLD

Les gestionnaires de parc automobile ont le choix entre plusieurs modes de financement pour les véhicules. Ce panel va de l’acquisition sur fonds propres à la location longue durée, en passant par des options intermédiaires telles que le crédit-bail et la location avec option d’achat (LOA). Par ailleurs, certaines organisations recourent également à la location courte durée (LCD) ou à la location moyenne durée (LMD). (Voir plus)À noter que si la plupart des flottes privilégient le financement de véhicules neufs, certaines utilisent néanmoins des véhicules d’occasion pour limiter les coûts. Pour financer les véhicules, les responsables de flotte peuvent faire appel à différents prestataires : les concessions automobiles – monomarques ou multimarques – d’une part ; et les loueurs multimarques ou les captives des constructeurs d’autre part. Au-delà du financement, les gestionnaires doivent anticiper le renouvellement des véhicules acquis ou loués. Cela passe par la restitution du véhicule au loueur ou sa revente sur le marché de l’occasion. Cette étape est souvent synonyme de frais supplémentaires ou de contestations. Dans tous les cas, la clé réside dans l’optimisation de la valeur résiduelle (VR) du véhicule.

Location longue durée : – 25,7 % en avril 2022

Selon le syndicat des entreprises des services automobiles LLD et des mobilités (Sesamlld), 35 687 véhicules légers ont été immatriculés en location longue durée en avril 2022, soit - 25,7 % par rapport à avril 2021.

Une offre spécifique chez Fatec : la gestion technique

À la différence des autres fleeteurs qui prennent en charge la gestion et le suivi administratifs, Fatec propose une gestion technique.

SSI CGI : « Le fleeteur nous accompagne dans le verdissement »

À la tête de 200 véhicules, la SSI CGI mise sur son fleeteur pour l’aider à passer sa flotte au 100 % électrique d’ici 2025, notamment en ce qui concerne la mise en place de la recharge.

Urbat : « La gestion d’une flotte n’est pas notre métier »

Après avoir confié un audit sur un projet de verdissement de sa flotte à un fleeteur, le promoteur immobilier Urbat envisage de déléguer à ce prestataire la gestion de ses 90 VP.

Verdissement : les fleeteurs, du conseil et de l’audit

Les entreprises doivent se mettre au vert, la cause est entendue. Mais la route à suivre pour atteindre cet objectif n’est pas complètement balisée. Dans ce contexte, les fleeteurs mettent en avant leurs offres de conseil et multiplient les audits des flottes. Avec à la clé, pour les clients, un choix de véhicules plus verts mais aussi de nouvelles mobilités.

Sanofi France : « Une mise en concurrence efficace »

Pour le laboratoire pharmaceutique Sanofi, le fleeteur a notamment construit un outil de mise en concurrence des loueurs, avec des résultats à la clé pour la flotte de 1 800 VP.

Externalisation : du temps et de l’argent

Selon les fleeteurs, mais aussi selon leurs clients qui témoignent dans cet article, le recours au fleet management générerait bien une baisse des coûts. Une baisse des coûts avant tout due à une mise en concurrence accrue des loueurs et à une gestion renforcée de la flotte. Sans oublier non plus un point tout sauf négligeable : un important gain de temps.

Fleet management : des outils à tout faire

Quand un responsable de parc passe par plusieurs loueurs, le fleet management simplifie la gestion grâce à un reporting global. C’est notamment l’avis de Stéphane Antoinat, responsable du parc de Sanofi.

Herta : « Zéro souci et zéro tracas avec notre fleeteur...

Pour le spécialiste de l’agroalimentaire Herta, le fleeteur assure l’ensemble de la gestion de la flotte de 125 véhicules. Avec un bilan positif après presque une année de collaboration.

Bystronic : « Notre fleeteur fait l’interface avec le loueur »

Pour son fleeteur, le spécialiste des machines-outils Bystronic met en avant un rôle de conseil pour la gestion de ses 40 VP, ainsi qu’un apport pour la mise en concurrence des loueurs.

Philip Morris : « Déléguer au fleeteur toute la partie opérationnelle...

Utilisateur de longue date du fleet management, le cigarettier Philip Morris tire un bilan très positif de ce mode de fonctionnement pour la gestion de sa flotte de 320 VP.

Upsa : « Une équipe dédiée chez notre fleeteur et du service »

Au sein du laboratoire pharmaceutique Upsa, le fleeteur se positionne en soutien de son client dans la gestion de sa flotte de 40 VP, mais il suit aussi de très près les conducteurs.

Fleet management : la carte de l’expertise

En prenant en charge un certain nombre de tâches administratives, les fleeteurs veulent avant tout faire gagner du temps et de l’argent aux gestionnaires de flotte. Mais dans un environnement toujours plus complexe, l’expertise de ces prestataires va aussi en s’élargissant aux incontournables démarches de verdissement.

Fassenet Matériaux passe sa flotte en location

Fassenet Matériaux, spécialiste du négoce de matériaux, fait désormais appel au loueur Fraikin pour la location de sa flotte de trois véhicules, soit deux poids lourds et une fourgonnette.

Délais de livraison : les solutions des loueurs

2021 n’a pas été une année simple pour les gestionnaires de flotte, et 2022 ne semble pas s’annoncer sous de meilleurs auspices avec des délais de livraison des véhicules qui ne cessent de s’allonger. Pour faire face à cette situation, les loueurs longue durée proposent de prolonger les contrats ou mettent en avant leurs offres de location moyenne durée.

Oril Industrie : « Huit véhicules en autopartage avec le loueur »

Filiale du groupe pharmaceutique Servier, Oril Industrie a fait le choix de l’autopartage pour huit de ses 42 véhicules, avec l’aide de son loueur. Et le bilan est positif.

Stéphane Belair, Dentsu Aegis Network France : « Le loueur nous a...

Spécialiste des médias, du digital et de la création de campagnes de communication numérique, Dentsu Aegis Network France recourt à deux loueurs pour ses 36 véhicules.

Bruno Choquel, Fronius France : « Les loueurs longue durée ne sont...

Pour Fronius France, négociant en matériel de soudage pour l’industrie, les loueurs restent avant tout des prestataires de services de financement mais pèchent sur la partie conseil.

Outils de gestion : à l’heure de la numérisation

Le verdissement ne constitue pas la seule préoccupation des responsables de parc qui cherchent aussi à se simplifier la tâche en matière d’outils de gestion. En réponse, les loueurs multiplient les dispositifs et les fonctionnalités, entre autres à destination des conducteurs. Avec des outils qui vont du choix du véhicule électrifié à sa restitution.

IRVE : les loueurs partent à la charge

Clef de voûte de l’électrification des flottes, la mise en place d’infra-structures de recharge des véhicules électriques (IRVE) concentre les efforts des loueurs. Qui misent sur des solutions couvrant l’ensemble des besoins d’une entreprise, depuis l’implantation des bornes jusqu’à la gestion des cartes de recharge, en passant par la formation des conducteurs.

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.