G’Lease, l’offre de LLD de véhicules transformés par Gruau

Gruau, le spécialiste des aménagements, lance G’Lease, une offre de LLD de véhicules utilitaires transformés pour des lois de roulage de 12 à 72 mois et de 10 000 à 200 000 km.

Winflotte Management augmente son parc de véhicules gérés

Grâce à son expertise en Fleet Management et à son outil dédié, Winflotte Management a triplé le nombre de véhicules gérés en deux ans.

Nathalie Marquet, Chryso : « Un courtier pour gérer la flotte »

Pour se soulager des difficultés rencontrées avec les loueurs, Chryso, un chimiste spécialisé dans les adjuvants pour matériaux de construction, a fait appel à un courtier.

Freddy Cordonnier, dirigeant, Techni Chauff : « Nous préférons payer les véhicules...

Chez Techni Chauff, une entreprise familiale de chauffagistes basée à Fouquières-lès-Béthune dans le Pas-de-Calais, les véhicules sont achetés, sauf un utilitaire en LOA.

Benoît Quettier, gérant, Rakor Plomberie : « Une flotte économe et écologique »

Entreprise de plomberie lyonnaise, Rakor a opté pour une flotte électrique et alternative. Avec le choix de l’acquisition en général, mais de la LOA pour l’indispensable utilitaire électrique.

TPE-PME : quels financements pour la flotte ?

Au sein des petites entreprises, la gestion des véhicules passe majoritairement par leur acquisition – bien que la location avec option d’achat (LOA) soit parfois évoquée. Un choix qui tient à la force de l’habitude et au fait que les véhicules sont, dans les TPE-PME, avant tout des outils de travail que l’on conserve sur la durée.

Modes de financement : avantages et inconvénients

Achat des véhicules, crédit-bail, leasing, location avec option d'achat, indemnités kilométriques ou encore LLD : voici les avantages et les inconvénients des différents modes de financement des flottes automobiles.

Marché VO : les règles à suivre dans un marché chahuté

Avec la désaffection croissante pour les motorisations diesel et la mise en place du cycle WLTP qui a succédé au NEDC, le marché du véhicule d’occasion se complexifie singulièrement. Dans ce contexte incertain, voici les principales règles à retenir pour que les véhicules achetés ou loués par l’entreprise se revendent au mieux sur le marché VO.

Des VO vérifiés sous toutes leurs coutures

Avant sa revente sur le marché VO, un véhicule en LLD est restitué par l’entreprise à son prestataire. Des frais de remise en état peuvent être facturés au client et venir envenimer les relations entre les deux parties.

La dépréciation, première ligne du TCO

Publiée en juin 2018, la dernière édition du TCO Scope de l’OVE (Arval) montre un léger repli de la part de la dépréciation dans le calcul du TCO du véhicule sur la base de l’année 2017.

Outils et systèmes : avantage aux multimarques

Pour Alain Guillemier d’Aficar, le premier avantage des loueurs multimarques réside dans la qualité de leurs services.

La Martiniquaise : une captive et des loueurs multimarques

La Martiniquaise, un groupe international spécialisé dans les spiritueux, a fait le choix de la location longue durée comme mode principal de gestion, en recourant aux services d’une captive mais également de loueurs multimarques. Le point sur les avantages et inconvénients de chacune de ces solutions pour cette flotte composée de 210 véhicules.

Captives et loueurs multimarques au banc d’essai

Lorsqu’elles optent pour la location longue durée, les entreprises ont le choix entre les captives des constructeurs et les loueurs filiales de groupes bancaires. Chaque type de loueur possède ses atouts mais aussi ses limites, notamment en ce qui concerne le réseau, la diversité de l’offre ou la présence sur le marché du véhicule d’occasion.

Pascal Kerbellec, Bystronic France : « Lors de l’appel d’offres, nous n’avons...

Groupe industriel suisse, Bystronic est présent dans plus de trente pays. En France, ce spécialiste des machines-outils est à la tête d’une flotte d’une trentaine de véhicules en LLD.

Et les taux d’intérêt ?

Filiales de groupes bancaires, des acteurs comme ALD Automotive ou Arval devraient obtenir plus facilement que les constructeurs des sources de financement et des taux d’intérêt plus compétitifs pour les répercuter sur les loyers.

Captives et loueurs multimarques : la question des VR et des...

Tous les acteurs de la LLD portent le risque de la revente sur le marché du véhicule d’occasion. Et avec des volumes importants à écouler chaque année, la perte peut être importante en cas de crise comme en 2008. Sur ce sujet délicat, les captives mettent en avant leur propre réseau mais les loueurs multimarques ne manquent pas non plus d’arguments.

ALD Automotive signe un partenariat avec Vinli

ALD Automotive vient de signer un partenariat avec Vinli, société basée au Texas, spécialiste du traitement de données des véhicules connectés. Avec ce partenariat,...

Quelle stratégie pour les captives en 2030 ?

Le cabinet d’audit et de conseil Deloitte a présenté une étude consacrée au futur des sociétés de financement des constructeurs automobiles, les captives, et imaginé quatre scenarii d’évolution à l’horizon 2030.

La LLD d’ALD Automotive pour les clients de Boursorama

Les 1,5 million de clients de la banque en ligne Boursorama, filiale de la Société Générale, peuvent désormais souscrire à une offre de location longue durée via l’e-boutique du site : Boursoshop.

La LLD d’Arval distribuée par le réseau Matmut

« Accompagner la bascule progressive de la propriété du bien automobile vers son usage » : c’est ainsi qu’Arval justifie son nouveau partenariat avec la Matmut.

Speedy partenaire de Parcours pour la carrosserie et la mécanique

Le loueur Parcours a cédé à Speedy le fonds de commerce de ses ateliers.

Tressol Chabrier reconduit BCAuto Enchères pour deux ans

Le concessionnaire Tressol Chabrier renouvelle son partenariat avec le prestataire BCAuto Enchères qui assure la revente des véhicules d’occasion aux professionnels.

Quelle flotte pour les TPE-PME ?

Il est difficile de comparer les taux de pénétration des acteurs de la LLD auprès des TPE-PME, chacun ayant sa propre définition du marché.

Yvan Guy-Mercier, P-DG, Galactea : « Une flotte récente et en bon...

Producteur de cuves de réfrigération pour le lait, Galactea fonctionne en LLD avec services pour sa flotte, ce qui inclut aussi la géolocalisation pour sa quarantaine de véhicules.

Arnaud Sadourny, Marignan : « Mon loueur est plus qu’un fournisseur »

Arnaud Sadourny est directeur des ressources humaines chez le spécialiste de la promotion immobilière Marignan et gère sa flotte de 90 véhicules particuliers, dont deux électriques.

Mirel Lecointe, Slashes : « Je suis largement gagnante avec la LLD »

Auto-entrepreneuse, Mirel Lecointe a créé Slashes, sa société spécialisée en informatique il y a un an et demi. Pour son véhicule, elle a opté pour le régime des IK avant de passer à la LLD.

Les nouvelles mobilités dans l’attente

Avec les nouvelles mobilités, les petites entreprises sont rarement en avance.

Fabrice Ménelot, Crop&Co : « Éviter de sortir de la trésorerie »

Spécialiste de la performance achats, le cabinet de conseil Crop&Co recourt à la LLD pour ses deux véhicules, tout en soulignant quelques limites, notamment en termes de proactivité.

Sécuriser les restitutions

La restitution reste souvent le point noir de la LLD et la crainte de payer des frais élevés rebute les petites entreprises.

Location longue durée : à la conquête des petits comptes

Simplicité, efficacité, rapidité : tels sont les besoins des TPE-PME quand elles se mettent à regarder de plus près la gestion de leur flotte automobile. Pour s’approprier ce relais de croissance, les loueurs multiplient donc les offres de services et jouent la carte de la proximité, avec des contrats taillés sur mesure et bien souvent des équipes dédiées.

ALD mise sur la LMD, la location aux particuliers et les...

À l’occasion de la semaine européenne de la mobilité, le loueur ALD Automotive a présenté la « Mobility room », un espace dédié aux nouvelles solutions de mobilité et destiné à accueillir clients et partenaires. L’occasion de faire le point sur sa stratégie de développement.

GoMore lance une offre de LLD et de LOA aux particuliers

En partenariat avec BNP Paribas, GoMore ajoute à ses services d’autopartage et de covoiturage la possibilité pour les automobilistes de souscrire à des offres de LLD et de LOA.

Des véhicules de pompiers mis aux enchères par le SDIS

Le Service départemental d’Incendie (SDIS) de l’Oise vend certains des véhicules de sa flotte. Les véhicules en question sont ceux qui ne « ne sont...

Patrice Vagnet, ville de Chamonix-Mont-Blanc : « Remplacer des véhicules diesel »

À Chamonix (74), les dix véhicules électriques se sont substitués à des diesel. Une intégration qui doit s’accommoder des conditions locales : déclivité et températures basses en hiver.

LLD : + 6,8 % de croissance au premier trimestre 2018

143 665 véhicules ont été immatriculés en LLD au premier trimestre 2018, soit 63,4 % du marché des flottes d’entreprise, selon les chiffres du Sesamlld, ex SNLVLD.

Yoann Taitz, Autovista France : « Un marché du VO électrique difficile à...

Trois questions à Yoann Taitz, directeur des opérations chez le spécialiste de l’information automobile Autovista France.

Avis d’expert – Vincent Vauchel, Infinite Automobiles : « Difficile de revendre de...

Infinite Automobiles achète des VO auprès des banques pour les revendre sur le marché VO avec, de temps en temps, des véhicules électriques et hybrides. Premier bilan.

VO électriques : une seconde vie encore incertaine

Jusqu’à présent, les volumes des ventes de véhicules d’occasion électriques restaient trop confidentiels pour en tirer des enseignements fiables. Pour appréhender ce marché, 2018 fait figure d’année zéro et devrait permettre de mieux anticiper l’évolution des valeurs résiduelles. Mais il faudra attendre quelques années avant que ce marché ne se normalise.

Giboire : Le véhicule électrique succède aux IK

Le réseau breton d’agences immobilières Giboire a intégré des véhicules électriques dès 2014. Une intégration réussie et qui se poursuit avec une progression de la taille du parc à six véhicules électriques à l’heure actuelle, proposés en autopartage aux salariés. Des voitures électriques qui ont aussi remplacé le système des indemnités kilométriques.

Location longue durée : le courant passe

Alors qu’entreprises et collectivités s’intéressent de plus en plus aux véhicules électriques, les loueurs longue durée jouent la carte de l’accompagnement. Avec pour objectif de bien définir en amont les usages de l’électrique, ses avantages et ses limites. Sans négliger non plus la rentabilité économique de ces modèles et leur apport en termes d’image.

AlphaRent : la LCD et LMD par Alphabet

Alphabet propose désormais ses offres de location de moins de 24 mois, soit la location courte et moyenne durée, sous la marque AlphaRent.

Financement : le deux-roues multimodal

En adéquation avec les besoins des entreprises, plus particulièrement pour les trajets urbains, les deux-roues se font une place au sein des flottes. Et la progression de leur utilisation encourage les différents prestataires à élaborer de nouvelles offres de financement où l’ensemble des moyens de transport se combinent dans une offre unique de mobilité.

Arval Smart : la transition énergétique pour les flottes

Avec Smart, le loueur Arval propose un plan en cinq étapes pour accompagner les entreprises dans la réalisation de leurs objectifs environnementaux.

Yooliz : un comparateur de financements pour les flottes

Une nouvelle plate-forme dénommée yooliz.com propose aux gestionnaires de flotte de comparer les offres de financements.

Location courte durée : mobilité numérique

Dans un secteur très concurrentiel, les loueurs de courte durée réinventent leur métier en élargissant leurs domaines d’intervention à d’autres services de mobilité comme l’autopartage, le convoyage ou encore la télématique. Cette révolution s’accompagne d’une marche forcée vers la digitalisation pour promouvoir le libre-service auprès des clients.

Des véhicules sans permis en courte et moyenne durée

Rent a Car s’est associé à Aixam-Mega pour commercialiser des solutions de courte ou de moyenne durée de véhicules sans permis. Sous le nom d’Aixam by Rent a Car, cette formule répond aux besoins ponctuels de mobilité des personnes qui n’ont pas le permis B ou de celles dont le permis a été invalidé ou provisoirement suspendu.

Une offre toujours plus large de véhicules

La flotte d’Arval Moyenne Durée compte 7 000 véhicules, avec des VP et des VUL de tous les types : plus de vingt segments y sont représentés.

Benjamin Gouyon, IFMG : « La LMD répond aux besoins immédiats de...

Spécialiste des forces de vente supplétives, IFMG s’appuie toujours plus sur la moyenne durée pour des besoins liés à des missions temporaires, aux côtés des 550 véhicules en LLD.

Alfredo Malonda, Afflelou : « Une alternative à l’achat et à la...

Pour le spécialiste de l’optique Afflelou à la tête d’une quarantaine de véhicules en achat, la moyenne durée offre d’équiper en véhicules les nouveaux salariés, en évitant le recours à la LCD.

Location moyenne durée : la carte de la flexibilité

Moins coûteuse que la courte durée et plus souple que la longue durée, la location moyenne durée répond aux besoins ponctuels ou saisonniers des entreprises. Mais les spécialistes de la LMD veulent aller plus loin en alignant notamment des gammes élargies de véhicules, mais aussi des contrats toujours plus flexibles et des services multiples.

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.