Publi-Communiqué

Finances Ford – Gagner à tous les « coûts »

Comment optimiser les coûts d’utilisation de sa flotte ? Avec la gamme électrifiée de VP et de VU de Ford, qui s’appuie sur des modèles bien positionnés en TCO.

871
Nouveau Kuga PHEV
Nouveau Kuga PHEV

L’électrification peut être un moyen efficace pour optimiser le TCO d’une flotte. Le site Ford.fr propose ainsi à tous ses clients, particuliers et professionnels, une animation interactive pour trouver la bonne motorisation pour le bon usage. En clair, plus le véhicule roule en milieu urbain, là où les phases marche/arrêt sont les plus nombreuses, plus l’électrification a du sens. Avec un apport environnemental et des gains substantiels de carburant : de 9 % pour l’hybridation légère jusqu’à 100 % avec l’hybride rechargeable. Car cette dernière technologie offre de rouler sans consommer une goutte d’essence et en mode zéro émission sur la plupart des trajets quotidiens. De quoi réduire drastiquement les coûts d’utilisation.

Le Kuga PHEV imbattable en TCO

Le meilleur exemple est sans doute le nouveau Ford Kuga hybride rechargeable. Ce SUV peut rouler en mode 100 % électrique sur 50 km, mais lorsque sa batterie est déchargée, il continue à fonctionner en mode hybride, explique Antoine Maria, Manager des Ventes Grands Comptes chez Ford France. « Grâce à la récupération de l’énergie au freinage, la batterie conserve une réserve électrique (jusqu’à 20 % de sa charge). Et le moteur thermique dispose toujours d’une assistance électrique. »

Il a en effet été démontré que seuls 20 % des hybrides rechargeables en parc sont rechargés tous les jours de façon régulière. Et quand ils ne le sont pas, ils coûtent plus cher qu’un modèle thermique équivalent, vu leur poids plus élevé et leur plus gros appétit. « Avec le Kuga, quel que soit le niveau de charge, on n’est jamais perdant. D’autant que nous avons travaillé son pricing : la version PHEV est commercialisée quasiment au prix du Diesel de 190 ch, elle démocratise véritablement l’hybride rechargeable », démontre Antoine Maria. Et si l’on compare les consommations moyennes, il n’y a pas photo : 1,2 l/100 km combinés en PHEV contre 6 l/100 km en Diesel. Et les coûts d’entretien du Kuga hybride rechargeable restent comparables à ceux des modèles essence, donc inférieurs à ceux des Diesel. Quant aux valeurs résiduelles, « elles seront supérieures en raison de la valeur ajoutée technologique », assure Antoine Maria.

L’hybride rechargeable vite amorti

Cet avantage compétitif vaut aussi pour le Transit Custom hybride rechargeable, selon Patrick Bégaud, Directeur Véhicules Utilitaires chez Ford France : « Malgré ses tarifs plus élevés, son TCO sera inférieur à celui d’un Diesel du fait des économies de carburant à l’usage et de ses valeurs résiduelles supérieures de cinq points. En outre, la batterie est garantie huit ans ou 160 000 km. »

Enfin, la technologie d’hybridation légère, bientôt disponible sur les modèles essence EcoBoost (Puma, Fiesta, Focus) et Diesel EcoBlue (Kuga, Transit), réclame un faible surcoût, soit à partir de 500 euros sur les véhicules particuliers. Une somme vite amortie grâce aux économies de carburant (jusqu’à 9 % selon les usages) et qui ne se répercute que légèrement sur les loyers en LLD (+ 20 euros en moyenne). Les professionnels auraient tort de s’en priver.

PARTAGER SUR