Fiscalité 2014 : le durcissement se poursuit

Fiscalité 2014 : le durcissement se poursuit

En 2014, les comptes des entreprises seront affectés par un alourdissement de la TVS et du malus écologique – les véhicules diesel commençant à entrer dans l’œil du cyclone. Et il n’y aura pas de quoi compenser ces nouvelles charges par une augmentation du bonus : celui-ci est également orienté à la baisse. Passage en revue de la fiscalité.

- Magazine N°195
726
Fiscalité 2014 : le durcissement se poursuit

En matière de fiscalité automobile, les années se suivent et se ressemblent. La loi de finances 2014, entrée en vigueur le 1er janvier, a, comme celle de 2013, durci la fiscalité applicable aux véhicules d’entreprise, après un premier tour de vis intervenu dès le 1er novembre 2013 par décret. Ces modifications ont des conséquences financières non négligeables sur lesquelles les gestionnaires de flotte vont devoir plancher.

Comme en 2013, le bonus-malus écologique continue d’évoluer afin d’échapper au déficit tendanciel qui le frappe. Faute d’ajustement, ce dispositif s’orientait, selon Bercy, vers un déficit de plus de 340 millions...

Fiscalité 2014 : le durcissement se poursuit

PARTAGER SUR