Five Star veut s’ouvrir de nouvelles perspectives avec les flottes

Le réseau de carrossiers Five Star a précisé, à l’occasion de son congrès annuel, ses objectifs pour les quatre prochaines années. Les flottes y tiennent une place de choix.

774
Five Star veut s’ouvrir de nouvelles perspectives avec les flottes

Le réseau Five Star veut s’ouvrir de nouvelles perspectives. En effet, à l’occasion de son congrès annuel, l’enseigne de carrosserie, affiliée à la marque de peinture Cromax, a présenté son programme pluriannuel nommé Perspective 2020. Un plan décliné en trois dossiers majeurs : l’excellence technologique, l’excellence business et enfin l’excellence environnementale, et dont l’un des sujets, à savoir l’apport d’affaires, devrait particulièrement intéresser les gestionnaires de flotte.

La tête de réseau, dont le rôle premier est de générer du trafic dans les ateliers de ses membres, a fait le choix de se tourner vers les flottes pour assurer un apport d’affaires supplémentaire à ses adhérents, aux nombres de 410 à fin avril 2016. Pour y parvenir, l’enseigne a notamment décidé de miser gros sur le service Easy Back, lancé à l’occasion des 5es Rencontres Flottes Rencontres. Et Alain Bessin, président du GIE Five Star, de préciser : « La restitution est un moment important pour les flottes. Or le business lié à ce sujet échappait jusqu’ici aux carrossiers ».

Inventer un nouveau métier…

Déjà testé au sein du réseau, ce service de remise en état des véhicules en location moyenne et longue durée semble prometteur. En effet, avec pas moins de 102 dossiers déjà traités dont 12 encore actifs, au sein de 36 membres du réseau, le volume d’affaires généré atteint déjà 100 000 euros. Et Alain Bessin de détailler : « Nous inventons ici un nouveau métier. Dans lequel nous devons privilégier la réparation au remplacement, tout en respectant un cahier des charges fourni par les loueurs ». Pour autant, « il s’agit d’une réelle opportunité pour nos adhérents ».

Si jusqu’ici, le projet Easy Back semblait se destiner aux TPE-PME, Alain Bessin est également revenu, pour Flottes Automobiles sur les ambitions futures de ce service. En effet, le président du GIE Five Star nous a confié, après les premiers retours, qu’Easy Back « a vocation à devenir un projet national avec des signatures globales », avant de spécifier : « Nous avions la volonté d’y aller pas à pas mais il s’avère que ce sont finalement les grosses flottes qui sont demandeuses de ce service ».

… Pour professionnaliser le retour de la location

Si Five Star ne manque donc pas d’ambition au travers d’Easy Back, le réseau de carrossiers devra cependant assurer un niveau de services très spécifique. En effet, si la prise en charge d’un véhicule avant restitution ne pose pas de problème, l’ensemble des adhérents du réseau « devront par exemple garantir la mobilité du salarié durant les réparations ». Des standards que sont en train de tester des clients au sein des ateliers du réseau, à l’image de Colas avec qui Alain Bessin nous a signifié être en discussion.

Enfin, le réseau Five Star a annoncé la signature d’un partenariat exclusif avec le loueur courte durée Ada. Les carrossiers du réseau seront désormais les partenaires prioritaires du loueur. Un marché qui représente 2 millions d’euros de sinistres par an, pour des dossiers au-delà de 1 500 euros mais aussi 1 million d’euros de petits sinistres. Autre opportunité : la possibilité de récupérer la remise en état des 2 500 véhicules restitués chaque année par Ada en buy back. Enfin, dans le cadre de ce partenariat, Ada proposera aux ateliers Five Star sa nouvelle enseigne Point Loc, qui permet de développer une activité de location sans contraintes et avec un coût très réduit.