Essai flash >> BMW Série 5 Touring : Bonne pour le service

Si le bien-fondé de l’hybride rechargeable demeure incontestable, quid des gros rouleurs pour qui consommation et fiscalité de l’essence font hésiter ? Autrement dit, peut-on encore faire confiance à un diesel de « petit calibre » sur une grande routière ? La Série 5 fournit la réponse et celle-ci est affirmative.

- Magazine N°239
852
BMW Serie 5 Touring

Son 4-cylindres de 190 ch se montre à la hauteur de la mission qui lui est confiée. Sans être spectaculaire, son énergie suffit amplement, y compris lors des relances. Quant à sa sobriété, elle est tout bonnement remarquable. Pour que l’agrément soit total, il est souhaitable d’opter pour la transmission automatique à 8 rapports, d’une douceur incroyable. Pour le reste, c’est en alignant les kilomètres que l’on prend la mesure du confort de cette nouvelle Série 5 : aménagement et finition se font exemplaires. Enfin, entre berline et break, notre préférence va à cette dernière qui, avec sa suspension pneumatique en série à l’arrière, se veut...