Flers Agglo teste la solution de court-voiturage Karos

Jusqu’en mars 2021, les habitants de la communauté d’agglomération de Flers en Normandie testeront l’application de court-voiturage Karos. L’objectif : compléter l’offre de transports en commun du territoire en développant le covoiturage de proximité.

1165
court-voiturage Karos

Pour fluidifier son trafic, la communauté d’agglomération de Flers proposera à ses 55 000 habitants d’utiliser le service Karos. Lancée en 2015, cette application dotée d’une technologie d’intelligence artificielle propose à ses utilisateurs des trajets combinant transports en commun et voiture. De plus, elle met en relation des automobilistes et des passagers pour que s’organise un court-voiturage ou un covoiturage de proximité. Ce service viendra compléter le réseau de transports publics Némus dont VTNI Orne, une filiale de l’opérateur de transport Transdev, a la charge. Il permettra également de baisser les coûts de déplacement des voyageurs et de réduire les émissions de CO2.

En effet, pour Stéphan Gravelat, le vice-président de l’agglomération chargé des transports et de la mobilité, les objectifs sont multiples : « Ce service de transport collaboratif et écoresponsable va contribuer à améliorer l’offre de transports à disposition de nos administrés et l’accessibilité de communes peu ou mal desservies par les réseaux existants. Il va également contribuer à réduire le nombre de véhicules sur la route et fluidifier la circulation sur notre territoire. Au-delà, ce nouveau service va permettre le développement d’une mobilité solidaire et créer du lien social entre nos administrés. »

2 trajets gratuits par jour pour les détenteurs de la carte Némus Sésame

Afin d’encourager les habitants de l’agglomération à tester ce service, Flers Agglo prendra à sa charge les trajets effectués via Karos. Les habitants possédant la carte Némus Sésame pourront bénéficier de deux trajets gratuits par jour dans la limite d’un parcours de 40 kilomètres. Quant aux autres passagers, un déplacement sur le territoire de l’agglomération leur coûtera 1,10 euro, soit l’équivalent du prix d’un ticket du réseau Némus. Ce prix vaudra pour les trajets de moins de 40 kilomètres, au-delà le voyageur payera 0,10 euro par kilomètre parcouru. De son côté, le conducteur sera rémunéré à hauteur de 0,10 euro par kilomètre mais un minimum de 1,50 euro par trajet lui sera garanti. Enfin, si un conducteur annule un trajet de retour dans la journée, VTNI Orne proposera directement aux passagers concernés une assistance retour via l’application.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter