Flins, pivot de la filère électrique de Renault

Début novembre, Renault a dévoilé les sites de fabrication de sa future gamme de véhicules zéro émission, et a confirmé le rôle clé de l’usine de Flins dans son processus industriel.

- Magazine N°154
511
Flins, pivot de la filère électrique de Renault

Ce site, situé à 30 km de Paris, va en effet devenir « le centre de gravité de la filière électrique de Renault », a indiqué la marque au losange. En premier lieu, parce que ce site va produire, dès 2012, la future citadine 100 % électrique et «polyvalente» de Renault, dérivée du concept Zoe ZE. Un modèle qui devrait représenter deux-tiers des ventes de véhicules électriques du groupe en Europe, selon ses prévisions.

Si ce site a été retenu, c’est notamment parce qu’il est spécialisé dans la production de véhicules du segment B (Clio Campus et Nouvelle Clio), expliquet- on chez Renault. Mais pas seulement. Il répond également à la volonté du groupe de « produire au plus près de ses marchés de commercialisation, à savoir l’Europe, afin d’optimiser les flux logistiques », précise le constructeur.

C’est aussi à Flins que seront fabriquées et recyclées les batteries qui équiperont les véhicules électriques. Le 5 novembre dernier, l’alliance Renault- Nissan, le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique) et le FSI (Fonds Stratégique d’Investissement) ont signé une lettre d’intention pour la création de la joint-venture qui développera et produira ces batteries qui « pourront être vendues à tout constructeur automobile ». La production à Flins devrait débuter au second semestre 2012. Environ 100 000 batteries par an devraient sortir des chaînes de cette usine dans un premier temps.

Sachez par ailleurs que la production de la future version 100 % électrique du Kangoo Express sera assurée, elle, à Maubeuge. Et ce, dès le premier semestre 2011. Ce site fabrique déjà la version thermique, ce qui va permettre une industrialisation plus rapide, a commenté Renault. Quant aux modèles Fluence ZE et Twizy ZE, ils seront quant à eux produits hors de France. Dans l’usine de Bursa en Turquie pour le premier et à Valladolid en Espagne pour le second. Leur mise en production débutera également en 2011.

PARTAGER SUR