FLO Palettes réduit le coût et le CO2 des échanges d’europalettes

En confiant à Palbank ses échanges d’europalettes, FLO Palettes évite les kilomètres improductifs, réduit son coût de gestion et contribue à décarboner les transports.
1625
FLO Palettes
Depuis janvier, Palbank gère les europalettes des envois de 1 à 5 palettes de FLO Palettes. ©CONVERGENCE-3

Le réseau FLO Palettes externalise à Palbank, depuis novembre 2021, la gestion des milliers d’europalettes que s’échangent par lots d’une à cinq palettes ses 55 adhérents et leurs clients. Objectif de FLO Palettes : réduire ses frais de gestion et l’impact carbone de ses relivraisons de palettes.

Pour mémoire, en France, 250 millions d’europalettes servent à transporter les marchandises et parcourent 300 563 km/an. Si elles facilitent les transports, ces europalettes les grèvent aussi. De par leur coût de 38 euros neuves à 3 euros d’occasion, de par leur poids qui réduit la charge utile, et de par leur perte, leur réparation et leur retour à leur propriétaire. Entre clients et transporteurs, une comptabilité stricte régit donc les échanges d’europalettes.

La gestion des palettes de Palbank couvre tous leurs usages. ©CONVERGENCE-3

Une gestion numérique des europalettes

Créée en 2014 par PFM Solutions à l’instigation des transporteurs et des groupements Astre, ASTR, Tred Union, Evolutrans et FLO Palettes, Palbank propose une gestion numérique sans engagement, ni abonnement. Le transporteur qui livre pour autrui cinq europalettes à un destinataire en reçoit cinq autres en échange. Après les avoir déposées dans l’un des 350 points de service de Palbank en France, Belgique ou Luxembourg, ce transporteur effectue depuis son compte Palbank un virement du montant des palettes sur le compte Palbank du transporteur expéditeur. Ce dernier peut alors reprendre cinq europalettes dans le point service Palbank le plus proche de son activité.

0,70 euro par mouvement et par palette

Le coût de gestion fonctionne à l’usage. « Chaque mouvement est facturé 0,70 euro par palette et chaque virement de compte à compte coûte 0,20 euro par palette, soit 6 euros pour restituer 33 palettes », précise Frédéric Guérin, directeur général de PFM Solutions. Utilisateur du service depuis le 1er janvier, Didier Rolland, responsable de FLO Palettes chez Picq et Charbonnier, reconnaît le gain financier que génère l’emploi de Palbank. « Comme les centres de service Palbank sont nombreux, chaque échange nous coûte moins de 1 euro, au lieu des 12 euros que coûte en moyenne la restitution d’une europalette », explique Didier Rolland. À cette économie s’ajoute la réduction des émissions de CO2 non émises lors du transport de restitution, ce qui valorise d’autant la politique environnementale du groupement FLO.

En utilisant Palbank, les transporteurs peuvent renoncer aux coffres à palettes et économiser les coûts et le CO2 générés par les trajets de restitution des palettes.

De nouveaux services Palbank

Mais d’autres gains sont encore possibles, estime Frédéric Guérin. « Les transporteurs n’ont plus à stocker ou entretenir les palettes. Ils peuvent aussi supprimer les coffres à palettes fixés sous les camions et gagner en charge utile pour leurs transports. » De plus, Palbank prévoit d’ajouter des services de dépannage à sa prestation. « Ce seront des services d’aide dans le cadre d’un transport, comme le financement de palettes supplémentaires ou la gestion d’un lot palettisé refusé ou l’achat de sangles ou de places de parking, rapporte Frédéric Guérin. Ces services seront lancés au second semestre 2022. »

PARTAGER SUR