Flottes en free-floating : Paris prend 7 mesures pour les encadrer

Vélos, trottinettes ou gyropodes, de nombreux véhicules en free-floating circulent désormais dans les rues de Paris. Pour encadrer ces nouvelles formes de mobilité, la mairie a récemment défini sept mesures.

1258
Mesures de Paris pour encadrer les flottes free-floating

Pour assurer la sécurité des Parisiens, la mairie de Paris a annoncé la mise en place de sept mesures destinées à encadrer les flottes de véhicules en free-floating. La ville de Paris demande notamment aux entreprises déployant des scooters ou des trottinettes sans station de signer une charte de bonnes pratiques. Cette mesure est déjà en place pour les loueurs de vélos partagés.

Une verbalisation des trottinettes électriques

La mairie a aussi annoncé la mise en œuvre de la verbalisation des trottinettes électriques circulant sur les trottoirs. De plus, celles-ci seront sanctionnées et mises en fourrière si leur stationnement gêne la circulation des piétons. Justement, la ville de Paris s’est engagée à proposer prochainement de nombreux espaces réservés au stationnement des véhicules en free-floating. Elle définira ces places de parking avec les opérateurs des services de location.

Une redevance pour l’exploitation commerciale de l’espace public

Afin d’améliorer l’organisation du trafic dans la capitale, les services de mobilité devront également accepter de partager leurs données avec la mairie. Enfin, cette dernière souhaite engager un débat sur la possible mise en place d’une redevance pour les entreprises exploitant commercialement l’espace public.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter