Des flottes plus internationales et plus vertes

Internationaliser la gestion d’une flotte n’a pas que les coûts en ligne de mire. « L’objectif peut aussi consister à afficher l’implication de l’entreprise dans des questions environnementales par exemple, ou à mener une politique RH », confirme Gilles Bellemere pour ALD Automotive.

- Magazine N°234
902
flottes internationales vertes
(c) lxisabella / 123RF

Au siège de SAP en Allemagne, la prise de fonction de Markus Falk en tant que gestionnaire de la flotte internationale en 2013 est allée de pair avec une orientation vers le développement durable. « Pour remplir les objectifs de l’entreprise, nous nous sommes fixé deux étapes, retrace Markus Falk. La première, annoncée dès 2014, est d’atteindre 20 % de voitures électriques dans le parc en 2020. La seconde, lancée plus récemment, est d’atteindre la neutralité carbone. Cela représente un véritable défi pour la flotte qui génère aujourd’hui 25 % des émissions totales de l’entreprise. Nous nous penchons donc de très près sur le développement des...

PARTAGER SUR