1 002 Zoé pour la police et la gendarmerie nationales

Le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin a confirmé la commande de 1 002 Zoé électriques qui seront livrées à la police et la gendarmerie nationales d'ici fin 2020 et a annoncé qu'un budget de 400 millions d’euros serait attribué pour le renouvellement de leurs flottes.

9718
police gendarmerie

La police et la gendarmerie nationales se verront livrer 1 002 Zoé électriques d’ici fin 2020. C’est la confirmation apportée par le ministre de l’intérieur le 3 septembre. Une annonce faite à l’occasion d’une visite de Gérald Darmanin à l’usine Renault de Flins. Suite à un amendement des sénateurs, le projet de loi de finances rectificatives pour 2020 avait en effet abondé à hauteur de 75,3 millions d’euros le budget du ministère de l’intérieur. Avec un objectif : renouveler et verdir ces flottes (voir notre article).

400 millions d’euros pour la police et la gendarmerie

En outre, le plan « France Relance » prévoit aussi un investissement de 180 millions d’euros dans la loi de finances 2021. Avec toujours le même objectif : verdir les flottes de la police nationale, de la gendarmerie et des douanes avec des véhicules électriques ou hybrides rechargeables.

Au total, la police et la gendarmerie nationales bénéficieront d’un budget de 400 millions d’euros. Un montant qui servira notamment à renouveler leurs flottes avec des véhicules français. « Cela représente 15 000 voitures, soit un véhicule sur quatre, s’est félicité le ministre. Cela permettra de rouler en toute sécurité avec des véhicules plus neufs et plus efficaces. »

Notre brève sur le verdissement de la flotte de la préfecture de police de Paris