Flottes publiques : la longue marche verte

Au sein des flottes publiques, le verdissement est sur la bonne voie. Un verdissement qui passe notamment par l’électrique, malgré encore quelques limites, et souvent par le GNV. Mais les responsables de parc s’intéressent aussi à l’autopartage, au recours accru au vélo électrique ou non, tout en réfléchissant aux déplacements de leurs agents.
- Magazine N°263
1463
verdissement des flottes publiques

À l’image des entreprises, les collectivités, les administrations publiques et l’État sont particulièrement incités à passer rapidement aux véhicules propres. De fait, la loi impose aux collectivités de prendre au moins 20 % de véhicules à faibles émissions (inférieures à 60 g/km de CO2) jusqu’au 30 juin 2021, plancher qui passera progressivement à 37,4 % en 2026. Pour les véhicules de l’État et des établissements publics, ce chiffre atteint 50 %.

Benoît Weinling, responsable du parc automobile de la ville et de l’Eurométropole de Strasbourg
Benoît Weinling, responsable du parc automobile de la ville et de l’Eurométropole de Strasbourg

La multiplication des zones à faibles émissions (ZFE) va aussi dans ce sens. Une tendance qui devrait...