Dossier - Objectifs 2022 : plus vert et moins cher

Secteur public : la bascule vers les véhicules à faibles émissions

Pionnières lorsqu’il s’agit de verdir les flottes, les entités du secteur public montrent la voie. Au-delà de l’électrification des véhicules, elles misent aussi sur la diversification des motorisations et n’hésitent pas à recourir aux vélos à assistance électrique (VAE). Leur objectif : continuer à circuler alors que les accès aux centres urbains se restreignent.
- Magazine N°274
1345
Sur l’un de ses sites, La Roche-sur-Yon a installé une ombrière photovoltaïque qui alimente la recharge des 17 véhicules électriques. La flotte de la ville et de l’agglomération comprend aussi vingt VAE et cinq trottinettes électriques pour les courts trajets.
Sur l’un de ses sites, La Roche-sur-Yon a installé une ombrière photovoltaïque qui alimente la recharge des 17 véhicules électriques. La flotte de la ville et de l’agglomération comprend aussi vingt VAE et cinq trottinettes électriques pour les courts trajets. © Ville et Agglomération de La Roche-sur-Yon

« Le verdissement, on n’arrête pas ! Du moins quand c’est acceptable financièrement, que cela répond aux usages et qu’il y a une offre qui correspond », résume Thierry Gaudineau pour la mairie de Cannes. Ce directeur de la propreté urbaine et du parc roulant gère 448 véhicules. À l’instar de cette municipalité, de nombreuses collectivités sont en avance, souvent au-delà des objectifs réglementaires, en termes de verdissement des flottes.

Pour ces entités publiques, la loi d’orientation des mobilités (LOM) constitue de fait le premier curseur : les véhicules à faibles émissions (VFE, moins de 60 g de CO2) doivent en effet représenter...

Dossier - Objectifs 2022 : plus vert et moins cher