Flottes vertes : les spécificités des petites structures

Dans une démarche de rationalisation verte de sa flotte, la première étape consiste à analyser et mesurer ses consommations, sa sinistralité, à contrôler sa maintenance.

- Magazine N°190
464

« C’est souvent là que le bât blesse. Les PME ont peu d’outils pour analyser les besoins et mesurer ensuite les acquis », pointe Stéphane Crasnier, directeur commercial et marketing d’Alphabet.

Ensuite, il faut cibler les solutions en tenant compte de la typologie de l’entreprise. « Si elle est située intra-muros dans une grande ville, l’auto-partage peut être la meilleure approche. Si les salariés parcourent peu de kilomètres, il faut privilégier l’électrique. Si leur comportement au volant est très accidentogène, il faut alors passer par la case éco-conduite », poursuit Stéphane Crasnier.

« À l’issue de la démarche, les économies...

PARTAGER SUR