Schneider Electric France : une flotte électrique et partagée

Dans l’agglomération grenobloise, le spécialiste de la gestion de l’énergie Schneider Electric a choisi l’autopartage électrique pour réduire les coûts et l’impact environnemental liés aux déplacements intersites de ses 5 000 collaborateurs. Premier bilan d’étape d’une démarche parallèle à une réorganisation des implantations physiques du groupe.

- Magazine N°242
2972
À Grenoble, la flotte en autopartage électrique de Schneider Electric comprend 12 Renault Zoé réparties dans quatre sites. En pratique, les utilisateurs doivent adhérer au service en ligne via la solution Auto- Partage.
À Grenoble, la flotte en autopartage électrique de Schneider Electric comprend 12 Renault Zoé réparties dans quatre sites. En pratique, les utilisateurs doivent adhérer au service en ligne via la solution Auto- Partage.

Le 9 juin 2017, Schneider Electric inaugurait une flotte de douze véhicules électriques partagés à Grenoble : une initiative qui s’inscrit au sein du programme de regroupement immobilier GreenOValley. Entamé en 2015, ce projet de construction de deux bâtiments tertiaires doit conduire l’entreprise à concentrer ses activités grenobloises sur cinq sites au lieu de treize. Les cinq sites concernés sont les suivants : le Technopole et la Presqu’île Scientifique dans le centre de Grenoble, le S2 à Grenoble, l’Électropole à Eybens, et le site de Montbonnot.

Relier immobilier et transports

Schneider Electric estime que la diminution du nombre de...

PARTAGER SUR