Indre-et-Loire : l’électrique au cœur du département

Indre-et-Loire : l’électrique au cœur du département

Pour promouvoir le véhicule électrique en Touraine, le Syndicat intercommunal d’énergie d’Indre-et-Loire (SIEIL) travaille à verdir sa flotte depuis 2015, avec pour objectif le 100 % électrique. Ce projet s’inscrit dans une démarche beaucoup plus large puisque le SIEIL a installé 420 points de recharge publics sur son territoire entre 2011 et 2017.

- Magazine N°226
1349
SIEIL - Station de recharge rapide d'Autreche
Station de recharge rapide d’Autrèche En 2015, la flotte du SIEIL a parcouru 193 835 km à travers l’Indre-et-Loire, soit à huit ou neuf trajets par jour pour l’ensemble des collaborateurs, avec 65 km au maximum pour un déplacement.

Tout a commencé en 2011 lorsque le département d’Indre-et-Loire a élaboré son plan climat énergie territorial (PCET) dans le cadre de la loi « Grenelle 2 ». Le SIEIL, autorité organisatrice du réseau de distribution électrique, a choisi de contribuer de deux manières dans le domaine des transports : il a déployé un réseau d’infrastructures de recharge pour les véhicules électriques et hybrides (voir notre article) ; et a décidé de remplacer sa flotte alors entièrement carbonée par un parc automobile éco-durable.

Vers une flotte 100 % électrique

En 2013, le SIEIL a effectué un premier bilan carbone : l’ensemble de ses trajets annuels, soit...

Indre-et-Loire : l’électrique au cœur du département

PARTAGER SUR