Ford aligne ses Transit hybrides

Ford commercialise ses fourgons Transit en hybride diesel simple mais aussi en hybride rechargeable avec un moteur essence servant de générateur électrique.

1410
Ford Transit hybride

Le nouveau Ford Transit Custom EcoBlue Kombi Hybrid (jusqu’à 1 455 kg de charge utile) sera commercialisé à partir de septembre en version hybride simple. Son prix débutera à 26 833 euros HT en carrosserie Kombi Ambiente 320 L1H1 (empattement : 2 933 mm). Son très classique 2.0 l turbodiesel Ecoblue mHEV développe 105 ch et de 137 g à 145 g de CO2. Ce Transit Custom est aussi disponible en 130 ch pour la finition Business (30 383 euros HT) et en 170 ch à 32 383 euros HT. Le « surcoût » de cette « hybridation légère » avec un simple alterno-démarreur de 48 V se limite à 758 euros HT par rapport au même modèle purement diesel, mais pour une réduction de la consommation estimée à seulement 3 % par Ford.

Un générateur électrique fonctionnant à l’essence

C’est donc plutôt vers le futur Transit Custom Plug-in Hybrid (PHEV) que l’on pourrait se tourner avec une autonomie en mode ZEV (Zero Emission Vehicle) de 50 km et un CO2 à partir de 75 g. Ce modèle est basé sur le 1.0 l Ecoboost essence de 120 ch qui sert uniquement de générateur pour recharger une batterie lithium-ion de 14 kWh placée dans le plancher entre les deux essieux. Mais cette solution est déjà contestée car l’énergie électrique est fournie par le moteur essence, émetteur de CO2 à l’échappement et non à la source, même si cette source, souvent nucléaire en France, peut aussi être contestée… Au total, l’autonomie est de 500 km grâce à ce générateur embarqué dont Ford se garde bien de donner la consommation réelle. Mais aussi grâce à la recharge sur secteur qui nécessitera trois heures au minimum en 32 A et jusqu’à cinq heures en 10 A. Ce Transit Custom 120 PHEV Ambiente débutera à 43 790 euros HT en 340 L1H1 et à 45 440 euros HT en Trend Business (3,4 t de PTAC), avec une commercialisation programmée pour fin 2019.