Ford EcoBoost : trois cylindres moins un

Grâce à la désactivation automatique de l’un de ses 3-cylindres, le moteur essence 1.0 EcoBoost de Ford pourra gagner jusqu’à 6 % en efficacité énergétique.

877
Ford EcoBoost : trois cylindres moins un

Le petit moteur essence 1.0 EcoBoost de Ford va bénéficier dès 2018 d’une nouvelle technologie de désactivation des cylindres. Il s’agira alors du premier 3-cylindres à bénéficier d’un tel dispositif. Objectif : réduire encore les émissions de CO2 et la consommation pour diminuer in fine les coûts d’utilisation. Selon Denis Gorman, ingénieur groupe motopropulseur chez Ford Europe, « l’efficacité énergétique pourrait progresser jusqu’à 6 %. »

Ce système, dit « cylinder on demand » et déjà proposé par Volkswagen sur son 1.4 TSI, consiste ici à couper automatiquement l’arrivée de carburant pour l’un des 3-cylindres lorsque la pleine capacité du moteur n’est pas nécessaire. Imperceptible, l’opération s’effectue en 14 millisecondes, soit vingt fois plus vite que le clignement d’un œil ! Ford dit avoir déployé des solutions avancées pour contrer les vibrations et assurer aux conducteurs un agrément de conduite et des performances intacts.

Disponible en versions 100, 125 et 140 ch, ce moteur 1.0 EcoBoost équipe aujourd’hui onze modèles de la gamme européenne de Ford. L’année dernière, il a représenté 20 % des ventes de véhicules neufs Ford en Europe (40 % sur la Fiesta).

PARTAGER SUR