Ford Explorer : un américain à Paris

Le Ford Explorer, un grand SUV 7 places fabriqué à Chicago, débarque en France. Avec une unique motorisation 3.0 V6 hybride rechargeable de 450 ch pour 71 g de CO2 en WLTP.

1409
Ford Explorer

Lancé il y a un an aux États-Unis, le Ford Explorer fait dans la démesure : longueur de 5,05 m et poids de 2 518 kg à vide. Et sous le capot un gros 3.0 V6 turbo essence de 350 ch, aidé par un moteur électrique de 100 ch, le tout développant 450 ch et 840 Nm de couple. Sa consommation paraîtra raisonnable si son utilisateur prend soin de recharger systématiquement sa batterie de 13,6 kWh assurant une autonomie WLTP de 40 km en mode électrique.

D’ailleurs Ford Europe prend soin de préciser que, selon le cycle WLTP, la consommation mixte de cet Explorer s’élève à 3,1 l/100 km, batterie pleine, mais qu’elle atteint 10,4 l/100 km en cycle mixte. Soit des émissions de CO2 qui passe de 71 à 237 g ! Plus favorable, mais il va falloir faire vite pour l’immatriculer avant le 1er mars 2020, le cycle NEDC corrélé affiche un CO2 à 66 g, base fiscale sauf changement de dernière minute, pour une consommation mixte de 2,9 l. Dans les deux cas, l’exonération de TVS est acquise pour douze trimestres et le Ford Explorer ne subit pas de malus.

Commercialisé 77 000 euros TTC en ST-Line ou même 79 000 euros en Platinum, ce SUV américain joue la carte du premium avec un équipement au grand complet en sécurité comme en confort, ainsi qu’en présentation frisant l’ostentatoire avec ses chromes et ses jantes de 20 pouces (sur Platinum).

Notre précédente brève sur Ford

PARTAGER SUR