Ford fait ses adieux à Aston Martin

Popularisée par la série des James Bond au cinéma, la marque britannique reprise par Ford en 1993 sera revendue à un consortium d’investisseurs au cours de ce trimestre.

- Magazine N°127
441

Annoncée depuis plusieurs mois, la cession d’Aston Martin par sa maison-mère Ford n’est plus qu’une formalité, la transaction sera en effet finalisée au cours du trimestre. Elle valorise la marque de voitures de sport britannique à 925 millions de dollars, soit environ 700 millions d’euros. A l’issue de cette opération, Ford conservera cependant une participation dans le capital d’Aston Martin à hauteur de 77 millions d’euros.

C’est un consortium d’investisseurs qui reprend la marque britannique. Il est composé de David Richards (directeur de l’écurie Prodrive, mais aussi connu pour avoir dirigé dans le passé les écuries Benetton et Bar-Honda), le banquier et collectionneur John Sinders et les fonds d’investissements koweitiens Investment Dar et Adeem Investment Co. Pour Aston Martin, « Cette vente va lui permettre d’accéder à des capitaux supplémentaires qui lui permettront de continuer sa croissance, comme cela a été le cas durant la période où elle fut contrôlé par Ford. ». De son côté, Ford explique que cette opération va lui permettre de faire face à ses nouveaux défis : « se restructurer afin d’être rentable avec des volumes plus faibles, faire évoluer la répartition de nos segments de ventes et accélérer le développement de nouveaux produits. » Une nécessité pour Ford qui a enregistré, en 2006, la plus forte perte de son histoire.

PARTAGER SUR