Ford hybride ses Galaxy et S-Max

Dévoilés à l’automne dernier, les nouveaux Galaxy et S-Max, les grands monospaces de Ford, s’équiperont début 2021 de l’hybridation « simple » empruntée au récent petit frère Kuga.

1547
Ford Galaxy S-Max

Les Ford Galaxy et S-Max font partie d’une espèce en voie de disparition, les grands monospaces. Et ces derniers ne pourront encore survivre quelques années qu’en abaissant fortement leurs émissions de CO2. Ford a donc repris le groupe hybride simple du Kuga développé dès 2004 avec Toyota et produit depuis en interne (voir notre brève). Celui-ci comprend un 4-cylindres essence 2.5 l à cycle Atkinson (mélange pauvre), aidé par un moteur électrique alimenté par une batterie lithium-ion non rechargeable sur secteur. Le tout développe au maximum 225 ch mais Ford ne communique pour l’heure aucun objectif d’émissions de CO2. Cette solution de l’hybridation simple évite les surcoûts trop importants, tout en conservant l’intégralité des capacités de chargement des véhicules. Ainsi, le S-Max et ses 2 200 l de coffre au maximum et le Galaxy avec ses 2 339 l sont strictement identiques aux versions thermiques, y compris pour leurs 7 places de série.

Notre précédente brève sur les Ford Galaxy et S-Max

PARTAGER SUR