Ford ouvre un centre de recherche sur les nouvelles technologies

Connectivité, mobilité, véhicule autonome, big data, autant de technologies dont les acteurs du secteur automobile se sont emparé. 

501
Ford ouvre un centre de recherche sur les nouvelles technologies

À l’image de Ford qui vient d’inaugurer son centre de recherche et d’innovation dans la Silicon Valley, à Palo Alto. Ce dernier vient s’ajouter au réseau mondial de centres de recherche et innovation de Ford composé du site de Dearborn aux États-Unis, centré sur l’électronique de pointe, l’interface homme-machine et le big data, ou encore celui d’Aix-la-Chapelle en Allemagne, consacré à la recherche sur les futurs groupes motopropulseurs, les technologies d’aide à la conduite et les systèmes de sécurité active.

Ce centre de la Silicon Valley sera quant à lui chargé de travailler sur les différentes pistes évoquées dans le plan Smart Mobility, présenté lors du CES de Las Vegas, avec six principaux axes. Le constructeur, avec l’appui de l’université de Stanford, livrera une Fusion hybride autonome, testée dans un environnement virtuel créé à partir du logiciel ADrive. Outre les problématiques de la connectivité, de reconnaissance vocale, de mobilité et de communication homme-machine, le constructeur s’intéresse également au big data : grâce à sa plate-forme OpenXC, Ford ambitionne de comprendre comment les clients utilisent leurs véhicules, mais aussi de détecter les tendances afin de proposer des améliorations produits ou de nouveaux services de mobilité.