Ford serre les prix de sa nouvelle Fiesta

Commercialisée à partir de 13 950 euros TTC, la nouvelle génération de la citadine polyvalente de Ford se bat sur l’argument « prix ».

747
Ford Fiesta

Désormais disponible à la commande, la dernière génération de la Fiesta s’émancipe de la précédente version et se repositionne nettement au-dessus de la récente Ka d’accès à la gamme Ford, basée sur l’ancienne plate-forme Fiesta. Du coup, pour rester dans les « cordes », les tarifs demeurent serrés avec ce premier prix à moins de 14 000 euros avec le 1.1 l de 70 ch à 107 g et 4,7 l/100 km en 3 portes (5 portes : + 600 euros).

La gamme Business démarre aussi avec cette définition pour un prix de 14 950 euros ; comptez 600 euros de plus pour la 5 portes et autant pour passer en finition Business Nav. Ce même moteur est aussi proposé en 85 ch (107 g également), moyennant là aussi un supplément de 600 euros par rapport au 70 ch.

Le plus moderne 3-cylindres 1.0-l Ecoboost et Stop&Start de 100 ch abaisse la consommation à 4,3 l et le CO2 à 97 g pour un prix de 16 750 euros en 3 portes Business (+ 600 euros pour la 5 portes et pour la Business Nav). Une version avec boîte auto 6 rapports à 5,2 l et 118 g est aussi au catalogue Business à 18 550 euros, uniquement en 5 portes.

Enfin, en diesel, on retrouve le 1.5 TDCi S&S « maison » de 85 ch à 82 g et 3,2 l en 3 portes et jantes 15 pouces (17 950 euros), et 84 g pour 3,3 l en 5 portes (18 550 euros). Cette gamme Business n’a pas droit au 1.0 Ecoboost de 125 ch, c’est logique, mais pas de 1.5 TDCi en 120 ch à 89 g, c’est dommage.

PARTAGER SUR