• Mots clés connexes
  • E85

Ford relance le Superéthanol E85

Le SUV compact Kuga de Ford sera le premier véhicule Flexifuel fonctionnant au Superéthanol E85, un carburant alternatif aux avantages fiscaux indéniables.

1771
Ford Superéthanol E85

Ford propose désormais son Kuga 1.5 l Ecoboost de 150 ch en version Flexifuel carburant au Superéthanol E85. Lancé il y a plus de dix ans puis abandonné ou boudé par les constructeurs en première monte, ce carburant E85 se compose d’un maximum de 85 % d’éthanol et de 15 % de super SP95. Et il pourrait bien retrouver des couleurs et un pouvoir d’attraction certain avec sa fiscalité spécifique… et sa garantie constructeur, contrairement aux installateurs de boîtiers en seconde monte.

Tout d’abord, le prix au litre du Superéthanol E85 est inférieur de moitié ou plus par rapport au supercarburant à 0,68 euro/l contre 1,42 euro/l. Un avantage à pondérer tout de même avec une surconsommation de 25 % environ.

Une fiscalité avantageuse

Ensuite, le Superéthanol E85 bénéficie d’un abattement de 40 % sur les émissions de CO2 pour le calcul du malus alors que sa TVA est déjà déductible à 80 % et que la carte grise est gratuite sauf en Bretagne et en Picardie (moitié prix) et payante en Centre-Val-de-Loire.

Des avantages qui permettent d’envisager le basculement d’une motorisation diesel vers un moteur essence fonctionnant à l’E85 puisque son CO2 revient en zone neutre. C’est donc ce qui a poussé Ford à proposer son Kuga 1.5 l Ecoboost de 150 ch en version Flexifuel pour un prix identique ou presque à la version essence (+ 100 euros) : à partir de 29 100 euros TTC. Pour la version boîte manuelle, le malus de 2 453 euros pour 156 g de CO2 de la version essence disparaît et le CO2 descend à 96 g alors que pour la boîte automatique (202 g), il n’est plus que de 122 g, soit 60 euros contre 10 500 euros. Ford a même concocté une offre en LLD de 48 mois/60 000 km à partir de 299 euros. Reste le problème du réseau de distribution qui ne comportera fin 2019 que 1 500 stations-service fournissant de l’E85, soit 10 % des pompes.