Formation continue : nos conseils pour se financer

La réforme des financements de la formation continue connaîtra ses premiers effets en 2019. Le salarié devra alors s’appuyer sur son compte personnel de formation (CPF), ce qui nécessite d’en ouvrir un… Et il devra aussi collaborer avec son employeur pour définir puis financer le cursus pouvant assurer son employabilité, voire sa promotion.

- Magazine N°244
1408
©shutterstock_125338145

Encore un changement radical dans le financement de la formation continue. La réforme de 2014-2015 avait déjà rebattu les cartes, celle de 2018-2020 modifie profondément le système. « La logique consiste à ce que les salariés soient acteurs de leurs évolutions professionnelles dans une co-construction avec l’employeur. Encore plus qu’avant, l’employé va devoir discuter et négocier avec son dirigeant : en effet, les sommes allouées pour financer sa formation continue (500 euros par an) ne suffiront pas à elles seules pour décrocher un cursus de qualité », explique Frank Savann, directeur associé du site financermaformation.com, un site privé...

PARTAGER SUR