Formation et éco-conduite, inséparables de la sécurité

« Ce n’est pas un équipement en particulier qui baisse la sinistralité ». Pour Xavier Bazan, responsable de la flotte automobile du laboratoire pharmaceutique Bristol Myers Squibb, les équipements ont moins d’importance que la politique de communication menée en interne autour de la sécurité au volant.

- Magazine N°181
607

Pourtant, le fait de savoir si de tels équipements font baisser la sinistralité pourrait aider les gestionnaires de flotte à convaincre leurs dirigeants de la nécessité de ces équipements. Mais la démonstration reste difficile à établir. « Les responsables de parc ne nous parlent jamais de retour sur investissement lié à la sécurité », souligne Jean-Louis Wiedemann, chef de service marketing VU et flottes chez Renault.

D’autant que ces équipements peuvent aussi induire des comportements à surveiller. « La sécurité, ce n’est pas que des équipements qui peuvent aussi créer une trop grande confiance, voire une inattention de la part...

PARTAGER SUR