Formation routière : présentiel ou distanciel ?

La crise sanitaire a bousculé les programmes de prévention routière des entreprises en favorisant logiquement le « distanciel ». Mais la dégradation de la sinistralité lors des périodes de post-confinement a rappelé l’importance des formations en conditions réelles, qui peuvent aussi prendre de nouvelles formes, comme avec les « serious games ».
- Magazine N°268
641

En 2020, la crise sanitaire a perturbé les programmes de prévention routière. « À la sortie du premier confinement, la reprise a été progressive avec un décalage des planifications et une concentration forte des formations de septembre à fin décembre. Lors du second confinement, nos sessions étaient complètes », relate Jean-Pierre Avogadro, responsable relations grands comptes du spécialiste de la formation à la conduite Centaure. Qui note la reprise des formations depuis le début de l’année.

Dans le contexte de 2020, le distanciel a été logiquement favorisé. « Avec le premier confinement, des entreprises ont fait passer le risque routier...