France Boissons choisit la location longue durée

Leader français de la distribution de boissons hors domicile, France Boissons est à la tête d’une flotte de 1 360 poids lourds,1 100 véhicules utilitaires et 730 véhicules de fonction. Responsable de la gestion de ses véhicules, Blandine Gast explique les raisons qui l’ont conduit à choisir la location longue durée et compare poids lourds et automobiles.

- Magazine N°120
996

Blandine Gast est particulièrement bien qualifiée pour comparer les gestions respectives des flottes de poids lourds et de véhicules légers. Titulaire d’un DUT de gestion logistique et transport, elle rentre dans une première entreprise et, après 6 ans, rejoint France Boissons où elle prend la tête de la flotte de véhicules légers. Au bout de trois ans, elle est nommée responsable du service de gestion de flottes qui intègre aussi bien les véhicules légers que les poids lourds.

Filiale du groupe Heineken, France Boissons est le leader français de la distribution de boissons dans les cafés, restaurants, brasseries, discothèques… Elle compte 70 000 clients, réalise un chiffre d’affaires de 959 millions d’euros et emploie 3 900 collaborateurs dont 800 commerciaux,1075 chauffeurs-livreurs et 370 techniciens qualité. Sa flotte de poids lourds compte 1 360 unités. Si la plupart des camions sont des Renault, la flotte compte également des Volvo, des Iveco… France Boissons a mené plusieurs opérations de croissance externe en rachetant des entreprises familiales. L’hétérogénéité du parc est le résultat de ces rachats. Les véhicules sont majoritairement des fourgons brasseurs, c’est-à-dire des carrosseries avec ouverture latérale pour la livraison des boissons. Leurs poids s’échelonnent entre 3,5 et 34 tonnes. La flotte compte également des camions de livraisons de 3,5 tonnes à 19 tonnes et des tracteurs routiers qui desservent les différents sites de France Boissons en France.

Le choix de la location

Après avoir financé sa flotte sur fonds propres, France Boissons a décidé de passer à la location longue durée. Une étude d’un an et demi et une phase pilote mise en place en juin 2005 pour tester cette solution ont été nécessaires pour introduire la LLD dans la gestion du parc. Les résultats se sont avérés probants puisque France Boissons a lancé un appel d’offres fin 2005 et a débuté sa collaboration avec Clovis Location début 2006. Dans un premier temps,10 des 56 sites que compte France Boissons en France passeront à la location longue durée. Progressivement et au gré des renouvellements, l’ensemble de la flotte devrait adopter cette solution dans les deux ans à venir. « Nous avons choisi la location longue durée pour des raisons de flexibilité, explique Blandine Gast. Cette solution nous apporte davantage de souplesse lorsque nous voulons changer de véhicule. De plus, avec la location longue durée, nous avons une visibilité plus complète sur nos coûts d’entretien. Nous maîtrisons nos charges plus facilement et ce, aussi bien en matière de maintenance que de pneumatiques ou de véhicules relais. Nous avons écarté la location avec chauffeur car le métier de nos conducteurs se double d’une mission de livreurs. Ce sont les ambassadeurs de France Boissons auprès de nos clients. Ils constituent le cœur de notre métier ».

Avantages et inconvénients

Blandine Gast atteste que les loueurs « sont des professionnels qui connaissent bien le milieu. Ils nous proposent des solutions d’optimisation. Ils nous accompagnent dans notre travail de réduction des charges. De plus, face aux constructeurs, ils ont un potentiel d’achat supérieur au nôtre. Nous avons étudié de concert avec le loueur des outils de reporting adaptés à notre organisation à l’échelon régional avec une consolidation nationale. Si le loueur constate un dérapage dans les coûts, il alerte les sites concernés et le siège de France Boissons ». A peine si Blandine Gast trouve un inconvénient à la location longue durée : « lorsque nous étions en achat en propre, une fois que nous avions amorti le véhicule, les charges étaient très faibles. En location, les charges sont fixes sur toute la durée du contrat. Mais cette solution permet d’éviter les à-coups budgétaires. Autre bémol, nous avons une activité saisonnière et des pics de livraisons sur certains sites. Nous avons besoin de véhicules supplémentaires et le loueur ne propose pas forcément un véhicule adapté à nos contraintes de livraison. Autre point, le nombre de véhicules relais à nos couleur dépend du nombre de véhicules en flotte. Les premières années sont difficiles, mais lorsque notre flotte en location sera plus importante, ce problème devrait disparaître ».

Poids lourds et véhicules légers

Les véhicules industriels de France Boissons roulent 23 000 kilomètres par an et sont conservés 8 ans. Grâce à la LLD, la filiale de Heineken n’a plus qu’un seul interlocuteur pour la gestion du financement, de la maintenance et des pneumatiques. Auparavant, le distributeur souscrivait un contrat de maintenance avec le constructeur, nouait des accords avec un spécialiste du pneu et travaillait avec un troisième intervenant pour la carrosserie. Autre mission prise en charge par le loueur : les visites réglementaires. Clovis Location a un rôle d’alerte : il appelle les exploitants et fixe un planning.

Pour l’ensemble de sa flotte, véhicules légers et poids lourds, France Boissons a négocié un accord cadre national avec un pétrolier et a obtenu des conditions d’achat plus intéressante. La flotte de France Boissons compte aussi 1 100 véhicules utilitaires et 730 véhicules de fonction. « La gestion des véhicules légers est plus simple, constate Blandine Gast. Les contraintes d’entretien, de contrôles réglementaires sont moins lourdes. Les véhicules légers ont une rotation plus importante. Nous conservons les poids lourds pendant 8 ans : l’entretien n’est pas le même. Les contrôles réglementaires imposent également un suivi plus lourd. Autre différence, remplacer un véhicule léger immobilisé est plus simple et les conséquences financières moindres. Ne pas livrer au jour J si le camion est immobilisé a un impact plus grand auprès du client. »