Francfort 2017 : SEDRIC, l’avenir automobile selon Volkswagen

La dernière évolution du concept SEDRIC est présentée dans le cadre du salon de Francfort 2017. Une vision radicale de la mobilité du futur par Volkswagen.

1749
SEDRIC

Plus qu’un simple concept-car, la navette autonome SEDRIC représente la vision de la mobilité future selon le constructeur. Elle symbolise aussi la transformation à venir de l’entreprise, qui entend passer d’un rôle de constructeur automobile à celui de fournisseur de hardware, de logiciels et de mobilité digitale.

« SEDRIC est une plate-forme d’idées inter-marques favorisant les évolutions technologiques », a déclaré Ulrich Eichhorn, directeur du service de recherche et développement au sein du Groupe Volkswagen. Déjà vu au salon de Genève, le concept SEDRIC évolue à Francfort à travers un nouveau coloris anthracite, des bandes de carrosserie et un système d’affichage numérique. Une manière de montrer son potentiel de personnalisation.

SEDRIC gagne en autonomie

Conçu pour l’auto-partage en milieu urbain, le véhicule sera à la disposition de ses utilisateurs 24h/24. Il pourra ainsi être appelé à tout moment grâce à un bouton OneButton et à l’application de mobilité ou à l’assistant numérique dédié. SEDRIC combine une conduite entièrement automatisée de niveau 5, une propulsion électrique et une mise en réseau numérique. Les domaines de développement clés de SEDRIC recouvrent l’identification de l’environnement avec des caméras, des capteurs lidar à 360 °, des radars à courte et longue distance, et des capteurs à ultrasons.

La partie logicielle évolue également pour permettre un traitement plus efficace des données et un meilleur contrôle du véhicule par ses occupants. Cette notion de contrôle fait appel à des assistants vocaux numériques, des écrans tactiles, des commandes gestuelles et des services numériques afin d’enrichir l’expérience de la mobilité à bord du véhicule.

Le précédent article sur SEDRIC

PARTAGER SUR