Free2Move rachète Share Now

Free2Move annonce le rachat du spécialiste de l’autopartage Share Now. Cette acquisition porte à 12 500 unités le nombre des véhicules de Free2Move en partage dans le monde.
1063
Free2Move Share Now

Free2Move va racheter Share Now, la plate-forme d’auto-partage en free floating. Avec cette acquisition, la filiale de Stellantis accroît ainsi l’implantation de son service d’autopartage à l’international et la taille de sa flotte. Présent dans six grandes villes européennes, Share Now revendique une flotte d’environ 10 000 véhicules, dont 3 000 véhicules électriques. Free2Move comptait jusqu’ici 2 500 véhicules en Europe : à Paris et Madrid et aux États-Unis, à Washington D.C., Portland (Oregon), Denver (Colorado), Colombus (Ohio) et Austin (Texas).

Free2Move-Share Now : économies d’échelle et synergies

« Cette acquisition va accélérer notre croissance et notre rentabilité » estime Brigitte Courtehoux, P-DG de Free2Move. Ce spécialiste des solutions de mobilité compte en effet sur cette acquisition pour réaliser des économies d’échelle et des synergies. Des objectifs dans la lignée du plan stratégique de développement de Stellantis, Dare Forward 2030. Côté croissance, l’intégration de Share Now devrait permettre d’atteindre l’objectif de Free2Move de 15 millions d’utilisateurs actifs d’ici 2030. La filiale de Stellantis vise aussi un chiffre d’affaires de 2,8 milliards d’euros à l’horizon 2030 pour sa branche mobilité, avec une première étape à 700 millions d’euros en 2025. Cette acquisition fait suite à celle récente d’Opel Rent. Cette opération avait déjà étendu l’activité d’autopartage de Free2Move à l’Allemagne et l’Autriche.

BMW et Mercedes mise sur Free Now et Charge Now

Basé à Berlin, Share Now avait été fondé en 2019 par BMW Group et Mercedes-Benz Mobility AG. Après cette vente, ces deux constructeurs indiquent vouloir se concentrer sur l’activité de deux de leurs autres coentreprises. Il s’agit de Free Now, une plate-forme de partage de voitures, trottinettes, vélos et scooters qui compte 180 000 véhicules dans 150 villes européennes. Et de Charge Now, un réseau de recharge pour voitures électriques. À l’origine, Share Now avait réuni deux autres plates-formes d’autopartage créées : Car2go, développée par Mercedez, et DriveNow par BMW.