Publi-Communiqué

Gamme VUL Opel – De l’électrique sur toute la gamme

Combo, Vivaro, Movano : les trois modèles utilitaires d’Opel et leurs innombrables carrosseries se déclinent tous en versions 100 % électriques. Des véhicules idéaux pour le dernier kilomètre et l’accès aux ZFE-m.
158
La capacité de chargement de l’Opel Combo-e Cargo reste inchangée par rapport à la version thermique.
La capacité de chargement de l’Opel Combo-e Cargo reste inchangée par rapport à la version thermique.

Combo Cargo et Combo-e Cargo : les valeurs sûres

Avec ses deux longueurs, 4,40 ou 4,75 m, le Combo offre jusqu’à 4,4 m3 de volume de chargement et 1 000 kg de charge utile maximale. Les clients peuvent choisir entre plusieurs versions : fourgon tôlé ou cabine approfondie avec 5 places. Mais aussi Combo Life pour le transport de personnes, avec deux longueurs et jusqu’à 7 places et 2 693 l de volume de coffre.

Sous toutes ses formes, le Combo offre un confort de conduite digne d’un VP. À bord, on retrouve notamment, dans le catalogue des options, des sièges avant et un volant chauffants, une climatisation bi-zone et des systèmes multimédias de dernière génération, compatibles avec Apple CarPlayTM et Android AutoTM. Le Combo bénéficie également d’aides à la conduite rares sur le segment : régulateur de vitesse adaptatif, freinage automatique d’urgence, alerte de somnolence ou vision tête haute. Il peut aussi s’équiper d’une caméra panoramique pour améliorer la visibilité arrière et d’un détecteur d’angles morts sur le côté droit. Deux dispositifs bien pratiques pour éviter les bobos de carrosserie lors des manœuvres. Pour évoluer sur des terrains difficiles, le Combo se dote du système antipatinage IntelliGrip avec ses cinq modes de fonctionnement, tandis qu’une version 4×4 est commercialisée avec le spécialiste Dangel.

Sous le capot du Combo, toutes les motorisations répondent à la norme Euro 6d. Au sommet, le 1.5 diesel de 130 ch peut être associé à une transmission automatique à 8 rapports. Quant aux versions 100 % électriques Combo-e Cargo et Combo-e Life, elles associent un moteur de 136 ch avec une batterie de 50 kWh. Les capacités restent au rendez-vous (4,4 m3 et 800 kg de charge utile), tandis que l’autonomie peut atteindre 275 km pour le Combo-e Cargo et 280 km pour le Combo-e Life (WLTP).

Vivaro-e HYDROGEN : l’autre technologie électrique

L’Opel Vivaro-e HYDROGEN s’alimente avec une pile à combustible hydrogène. L’avantage de cette technologie ? Elle porte l’autonomie à 400 km, contre 230 ou 330 km pour les versions à batteries (50 ou 75 kWh), et le plein d’hydrogène se fait en trois minutes comme sur les modèles diesel. Développé et produit en Allemagne à Rüsselsheim, le Vivaro-e HYDROGEN existe en deux longueurs : 4,95 et 5,30 m. Il s’adresse aux professionnels qui effectuent de longs trajets quotidiens (plus de 300 km par jour) et n’ont pas le temps de recharger en journée. Ce fourgon zéro émission adopte trois réservoirs d’hydrogène en fibre de carbone (700 bars) implantés sous les sièges. Il conserve toutefois une batterie lithiumion de 10,5 kWh, utilisée uniquement dans les phases d’accélération ou en cas de forte déclivité. Celle-ci offre 50 km d’autonomie supplémentaire une fois épuisées les réserves d’hydrogène. Elle peut aussi récupérer l’énergie en décélération, et se recharger automatiquement grâce à l’électricité produite par la pile à combustible ou encore sur une borne destinée aux véhicules électriques.

Vivaro et Viraro-e : les références

La troisième génération du Vivaro se décline en trois longueurs : 4,60, 4,95 et 5,30 m. Son volume de chargement varie entre 4,6 et 6,6 m3 selon les versions, avec une charge maximale de 1,4 t et une capacité de remorquage de 2,5 t. Cependant, la plupart des carrosseries ne dépassent pas 1,90 m de haut, si bien que le Vivaro peut accéder aux parkings souterrains et bénéficier de tarifs normaux aux péages.

À bord du fourgon, la modularité peut être optimisée grâce à la trappe FlexCargo (en option) qui permet d’augmenter la longueur et le volume de chargement sous les sièges passagers. Le dossier du siège central peut alors se replier pour faire office de table, de quoi transformer le Vivaro en bureau mobile. Sont aussi prévues de série de nombreuses aides à la conduite : antipatinage IntelliGrip, caméra de recul à 180 °, système d’info-divertissement multimédias IntelliLink avec système de navigation, etc. Sous le capot, le Vivaro peut compter sur deux diesel 1.5 et 2.0 (Euro 6d) allant de 102 à 177ch. La version la plus puissante est associée à une boîte automatique à 8 rapports.

Quant au Vivaro-e 100 % électrique, élu « International Van of the Year 2021 », il se dote de deux packs de batteries de 50 ou 75 kWh, pour des autonomies respectives de 230 à 330 km (WLTP). Les capacités de chargement et de charge utile sont préservées, tout comme les trois longueurs. À noter : les Vivaro et Vivaro-e se déclinent aussi en Combi (jusqu’à 9 places) pour le transport de personnes. Ou en version Life avec un univers plus haut de gamme de VP pour un usage « business ». Et des versions plancher-cabine sont de la partie pour les besoins de transformation (caisson réfrigéré, benne ou dépanneuse).

L’autonomie de l’Opel Vivaro-e varie entre 230 et 330 km selon les batteries.

Movano et Movano-e : les nouveautés

Fourgon, benne, plateau-ridelles, caisson réfrigéré, etc. : il existe un Movano pour tous les usages. De quoi offrir un niveau élevé de prestations pour tous les secteurs d’activité.

Le Movano fourgon propose pour sa part une grande diversité de carrosseries : quatre longueurs et trois hauteurs au choix, avec un volume de chargement de 8 à 17 m3. Selon les versions, le poids total en charge (PTAC) varie de 3 à 3,5 t, et la charge utile peut atteindre 1,6 t. Dans tous les cas, le Movano se charge facilement grâce à ses grandes portes arrière (jusqu’à 2,03 m de haut) qui s’ouvrent jusqu’à 270 °. Afin de répondre aux demandes spécifiques des entreprises, Opel propose en outre un vaste panel de versions
transformées avec ses partenaires carrossiers. Côté motorisations, l’offre est tout aussi riche. En thermique, le nouveau Movano adopte un 2.2 diesel (Euro 6d) développant entre 120 et 165 ch, avec une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports et un couple élevé à bas régime.

Une version 100 % électrique est aussi disponible avec un large choix de carrosseries. Ce Movano-e adopte un moteur électrique de 122 ch (260 Nm de couple). Sa vitesse maximale est limitée à 110 km/h. Deux modules de batteries lithium-ion sont prévus : 37 ou 70 kWh, de quoi assurer des autonomies respectives de 117 ou 224 km (WLTP). À cela s’ajoute un système de récupération d’énergie au freinage et en décélération pour améliorer le rendement. Comme les batteries sont logées sous l’espace de chargement, le Movano-e partage les capacités de chargement des modèles diesel. Et il profite des mêmes technologies ADAS : freinage automatique d’urgence, avertisseur de présence dans l’angle mort, contrôle de descente et avertisseur de franchissement de ligne, entre autres.

De nombreuses carrosseries et transformations sont proposées sur l’Opel Movano-e.

   

PARTAGER SUR