Quelle garantie pour le vol à la souris ?

L’accroissement actuel du nombre des « vols à la souris » de véhicules fait craindre le développement de techniques astucieuses d’appropriation et il faut envisager une lutte entre les moyens de protection et l’équipement des voleurs de voitures.

- Magazine N°224
811
Quelle garantie pour le vol à la souris ?

Déjà, la notion de vol par effraction est en passe d’être obsolète, la clause correspondante ayant été déclarée abusive par la jurisprudence (CA Paris, ch. 2-5, 22 septembre 2015, n° 14/14596) et un grand assureur a circularisé dans son réseau l’acceptation des vols par « effraction électronique ». Celle-ci devra être rendue difficile, voire impossible, ce qui se heurte au principe d’une voiture connectée et communicante. Restera la faculté de localiser la voiture après un vol en espérant que cette fonctionnalité ne soit pas trop aisée à neutraliser.