Gaussin verdit les tracteurs des terminaux logistiques et aéroportuaires

L’ingénieriste Gaussin a conçu deux tracteurs de remorques portuaires fonctionnant à l’hydrogène, et un avitailleur de carburant d’avion 100 % électrique capable de tracter deux citernes de 30 t.

957
Gaussin
Les deux tracteurs de conteneurs ATM-H2 et APM-H2 seront disponibles au premier semestre 2021.

Gaussin renouvelle sa gamme. L’ingénieriste bourguignon a ainsi conçu avec Faurecia deux prototypes de tracteurs de conteneurs maritimes électriques à pile à combustible à hydrogène. Et avec SAFT, un prototype de camion avitailleur de carburant d’avion 100 % électrique. Gaussin est connu pour ses conceptions de véhicules spéciaux innovants, comme ses porte-charges électriques autonomes APM 75T et AGV Performance Full Elec.

Gaussin
Gaussin a construit pour le secteur portuaire l’AGV Performance Full Elec, un porte-conteneurs électrique et autonome capable de s’intégrer dans un flux de véhicules à conduite manuelle.

ATM-H2 et APM-H2 à l’hydrogène

L’ATM-H2 carburant à l’hydrogène se destine au marché des parcs à conteneurs des sites logistiques. Carburant aussi à l’hydrogène, l’APM-H2 cible les ports maritimes et fluviaux. Les deux tracteurs déplaceront ainsi les remorques à conteneurs sur les parcs. Soit pour les mettre à quai pour chargement-déchargement et mise à disposition des transporteurs, soit pour les approches intra-portuaires d’un terminal au navire et vice-versa. L’ATM-H2 a une capacité de traction de 38 t, tandis que l’APM-H2 peut tirer jusqu’à 75 t, soit deux conteneurs 20 pieds de 20 t et leur remorque.

Chacun de ces tracteurs s’équipe d’une pile à combustible conçue par la filiale Symbio de Faurecia. Cette PAC comprend un réservoir de 5 kg d’hydrogène sous pression de 350 bars, mis au point dans le nouveau centre d’expertise de Faurecia à Bavans dans le Doubs. Cette réserve leur assure une autonomie de fonctionnement huit à dix heures, les déplacements s’effectuant sur de courtes distances. Selon Simon Klein, directeur de l’ingénierie de Gaussin, « la recharge en hydrogène pourra s’effectuer en station privée ou publique, ou encore par véhicule-citerne ou même par remplacement des bonbonnes d’hydrogène. » Les deux tracteurs seront disponibles à partir du premier semestre 2021.

Gaussin
Destiné à l’avitaillement en carburant des avions, l’ART Full Elec sera finalisé fin 2020 pour livraison à la station Total du site d’Airbus, à Toulouse, courant 2021.

L’ART de Gaussin en 100 % électrique

En partenariat avec SAFT, spécialisée dans la fabrication de batteries au lithium-Ion, Gaussin ajoute l’avitailleur de carburant d’avion 100 % électrique ART Full Elec à sa gamme de véhicules autonomes aéroportuaires. Cette gamme comprend l’Autonomous Prime Mover 75T électrique et autonome qui tracte des remorques, ou l’ATT 2X2 qui transporte des conteneurs aériens.

Embarquant 100 kWh de batteries, l’ART tractera deux citernes de 30 t. Avec une autonomie comprise entre cinq à dix heures selon la quantité d’énergie récupérée à partir du système de freinage. La recharge des batteries, elle, s’effectue en deux heures. L’ART sera livré durant le semestre 2021 sur le site d’Airbus à l’aéroport de Toulouse. Il a été conçu à la demande de Total, maison-mère de SAFT, qui approvisionne en carburant 280 compagnies aériennes et 300 aéroports. Ce véhicule sera un des moyens pour le pétrolier d’atteindre la neutralité carbone qu’il prévoit pour 2050.

Notre précédente brève sur l’hydrogène

Gaussin
L’APM Autonome dispose d’une sellette pour accrocher et tracter les remorques.
PARTAGER SUR