• Mots clés connexes
  • GNL

Gefco compare les tracteurs routiers au GNL de Volvo et Iveco

Transporteur de fret et de voitures, le groupe Gefco a comparé les tracteurs au GNL de Volvo et d’Iveco sur des circuits et des activités mettant à l’épreuve leurs points sensibles.

1325
Gefco Volvo Iveco
Gefco Iveco Stralis Natural Power bd

Fin 2019, le groupe Gefco a testé simultanément un tracteur Volvo FH GNL et un Iveco Stralis Natural Power. L’objectif était d’évaluer « le comportement opérationnel, le taux de CO2 émis, l’impact économique de ces moyens routiers, et de disposer d’un retour d’expérience des conducteurs sur leur perception d’utilisation et de conduite d’un poids lourd au GNL. » Les deux véhicules ont été soumis à rude épreuve, mais ont convaincu.

Des performances énergétiques avérées

Au Volvo FH GNL (voir notre brève), équipé d’un puissant moteur diesel, mais consommateur de gazole (9 % de consommation pour l’allumage du moteur) et d’Adblue et limité à 1 000 km d’autonomie, Gefco a confié une rotation journalière de 600 km sur autoroute entre Saint-Quentin Fallavier (38) et Avallon (89) pour du transport de fret lourd. De l’Iveco Stralis NP (voir la brève), équipé d’un moteur sur une base essence et réputé pour ses 1 600 km d’autonomie mais aussi pour une moindre puissance que le Volvo, Gefco a exigé trois rotations quotidiennes de 300 km entre Onnaing (59) et le port roulier de Zeebrugge (Belgique).

Pour les deux tracteurs, Gefco a constaté « une meilleure efficacité énergétique et une réduction de CO2 émis par rapport aux camions diesel ». Les conducteurs, eux, ont donné pour les deux véhicules « un avis favorable et témoigné d’un meilleur confort de conduite ». Le transporteur n’a pas encore communiqué ses intentions futures.

PARTAGER SUR